Raymond Jollinier

Né dans l’île d’Oléron en 1949, Raymond Jollinier garde de son enfance la nostalgie des brumes océanes et, de la pension à Saintes puis du service militaire à Brive, la haine de l’autoritarisme et de l’injustice.
Tôt sorti du lycée, il exerce de nombreux métiers puis travaille à la SNCF. À Pau depuis 1972, il s’engage dans le travail social et milite syndicalement et dans des associations où il exerce de nombreuses responsabilités.
Toute sa vie, il écrit notamment des poèmes et publie en 2011 un recueil de poésies Je suis le roi de mes douleurs puis un roman Les destins perdus de l’heure bleue (2012). La maladie le contraint un temps au silence avant qu’il ne revienne avec ce nouveau recueil de poésies : J’écris à l’encre noire.

Voici le seul résultat