Michel Hecker

Lorsque j’ai demandé à ma mère d’écrire un ouvrage sur la vie de mon père parti en 1981, je savais que cela serait pour elle une tâche difficile. Cependant à 89 ans, elle avait publié un livre intitulé : « Elisa Maier ». Une biographie romancée de sa grand-mère, orpheline luxembourgeoise, venue seule à Paris, où elle s’était bâti un empire dans la restauration. (Extrait, p. 7)

 

Voici le seul résultat