Patrick Besle

Jeunesse et adolescence très compliquées avant même l’âge de dix ans. Orphelinat chez les sœurs, internat chez les curés puis dans les lycées d’Etat.
Le sport d’équipe de haut niveau m’a apporté l’équilibre qui m’a évité certainement la délinquance. J’ai eu la volonté farouche de me sortir de cet état et la chance d’y parvenir.
Baccalauréat, fac d’économie, à vingt-sept ans j’obtenais un poste de directeur commercial et marketing et quittais la France pour les horizons vierges de souvenirs pénibles. On me confia ensuite rapidement une direction générale dans ce groupe.
Passionné de nature sans être être un « écolo gaga », loin de là, j’aime les peuples de notre terre avec toutes leurs diversités et exècre ceux qui se servent des plus faibles pour asseoir et exercer leur domination : les religieux, les politiciens, les « puissants ».
Pour moi, il n’y a pas de races, de couleurs… il y a les crétins et les autres !

Voici le seul résultat