THEO

THÉO n’est pas un auteur comme un autre. Il vit dans un lieu, un espace-temps, et ne souhaite pas s’exposer, il préfère rester dans l’ombre.
Il a voyagé et parfois vécu loin des siens. Il a parcouru le monde toujours accompagné de sa guitare, dans le lointain Pacifique, dans l’océan Indien, en Afrique, en Asie…
L’inspiration lui vient dans la détresse, dans l’absence, dans la douleur, et c’est bien souvent avec sa guitare qu’il arrive à faire passer son mal-être.
Au-delà de certaines chansons qui pourraient être qualifiées de naïves ou simples, il recherche, dans sa poésie, une alternative moderne aux auteurs classiques comme Baudelaire, Rimbaud, Verlaine… et qu’il célèbre notamment dans Au cœur de ma lave.

Voici le seul résultat