Bruno Toffano / Antonella Iannò

Thumbnail

Bruno Toffano est né le 26 novembre 1958 à Ambilly en Haute-Savoie. Adolescent, Bruno s’intéresse à la photographie qu’il va très vite abandonner. C’est en 1984 que Bruno étudie sérieusement la photographie à Rouen puis remporte des concours comme le « 1er prix Ilford » à Paris.
En 1987, Bruno est diplômé par l’OMS en reconnaissance d’un reportage sur les accès ruraux des personnes à mobilité réduite dans le canton de Genève. Durant 30 ans Bruno a exposé ses photographies à travers la France et la Suisse, puis il a participé à divers concours internationaux dont il remportera de nombreux prix.

Ses origines italiennes l’ont guidé à créer Émotions à Venise, un travail excitant à photographier Venise de nos jours, à figer le moment présent du XXIème siècle àtravers la lentille d’un appareil photo à soufflet de 1936.
Venise, ville magique au goût raffiné, élégante, riche d’histoire où des liens affectifs durent éternellement dans les mémoires et l’âme.

Venise la romantique, Venise la pragmatique sur fond de papier baryté.

Antonella Iannò est née à Peschieradel Garda dans la province de Vérone le 3 septembre 1975 ; diplômée en économie, elle travaille dans le « coaching de vie », en particulier dans l’étude du langage non verbal et la détection du mensonge. Écrivain et artiste visuel, elle publie son premier livre intitulé « Prato felice » avec les éditions Bonaccorso en mai 2007. En mai 2010, elle publie, en collaboration avec l’auteur Klem D’Avino, « Maledettocuore », un roman noir édité chez Akkuaria. Elle participe à quelques anthologies de récits comme « Facebookcaffè, « Melissa e dintorni » et « Trame fantastiche ». En 2013, elle publie « La sposadell’uomonero », un roman policier/noir avec les éditions Kollesis di Roma. Dans les collaborations on distingue l’écriture pour le théâtre, le drame, la comédie, la poésie et l’écriture de textes pour des morceaux musicaux ; le premier single a été réalisé en 2011 avec DanieleFerretti, Martin Diaz et CristianaMerendi.
L’écriture intervient comme un langage également dans les tableaux de sa réalisation ; le message qui se détache sur la toile, d’un ton généralement monochromatique ou bichromatique, révèle une vérité sur la confusion du monde, rendue compréhensible par des mots à peine esquissés, des déchirures, des lignes et des coupes. Les œuvres sont réalisées dans une technique mixte d’huile sur toile et émaux. Les œuvres sont visibles dans quelques sites d’art comme Exibart. De publication récente, une critique sur le site des BeniCulturali (Biens culturels) en ligne. En plus de quelques expositions à Turin et Vérone, une exposition est toujours en cours dans la province de Mantoue.

Voici le seul résultat

Trier par