Centurie 2 – Quatrain 97 -La Révolution Nostradamus de l’auteur Christophe Bornerie-Galmot

Découvrez les Centuries de l’ouvrage « La Révolution Nostradamus » de l’auteur Christophe Bonnerie-Galmot

Quatrain XCVII

                           Romain Pontife garde de t’approcher,

                           De la cité que deux fleuves arrouse,

                           Ton sang viendras au pres de la cracher,

                           Toy & les tiens quand fleurira la rose.

Ce Quatrain avait fait couler beaucoup d’encre, notamment dans les années 1980 lorsque le Pape Jean-Paul II était venu en visite à Lyon.

Beaucoup de gens avaient traduit ces vers comme étant la ville où il allait courir un danger.

Lyon est certes arrosée par le Rhône et la Saône, mais elle n’est pas la seule ville au monde à être traversée par deux fleuves ou des rivières importantes. Il y en a des milliers.

L’avenir avait confirmé, bien entendu, que le Pape n’avait rien eu à craindre à Lyon lors de son déplacement.

Le Pontife romain est Jupiter.

La cité que deux fleuves arrosent c’est le signe du Verseau, représenté par deux lignes brisées qui sont considérées comme des fleuves au vu de leurs positions.

Le sang viendra cracher c’est la planète Mars exaltée dans le début du signe du Capricorne qui vient d’entrer.

Le pres, le début du signe et elle progresse vers le Verseau.

Toi et les tiens, la proximité de Mercure et de Jupiter dans ce mouvement planétaire.

Quand fleurira la rose, Vénus entre en exaltation en Poissons.

Jupiter à la fin du signe du Capricorne avec Mercure s’approche de celui du Verseau. Mars est à la fin du Sagittaire. Mars et la Lune entrent ensemble en Capricorne, pendant que Vénus entre dans celui des Poissons. La Lune sera dans le signe lorsque Vénus y entrera.

26-decembre26 décembre 2008

26-decembre

 La Lune entre dans le signe du Capricorne où Mercure est à 21°01’, le Soleil à 04°35’ et Jupiter à 27°33’. Vénus est à 20°36’ dans celui du Verseau. Mars est à 29°01’ en Sagittaire.

27 décembre 2008

27-decembre 

La Lune et Mars entrent ensemble dans le signe du Capricorne où Mercure est à 22°30’ et Jupiter à 27°46’. Vénus est à 21°43’ en Verseau.

03 janvier 2009

 

3-janvier

 

La Lune est à 24°49’ dans le signe des Poissons où Vénus va entrer. Jupiter est à 29°23’ dans celui du Capricorne où Mars est à 05°02’. Mercure vient d’entrer en Verseau.

Sur les évènements historiques, le 03 janvier 2009 l’armée israélienne donne l’assaut de la bande de Gaza après le blocus institué depuis le mois de novembre 2008, suite à des tirs incessants de roquettes et de mortiers par le Hamas sur le territoire israélien et, notamment, juste avant le passage d’un convoi humanitaire en direction de Gaza le 26 décembre 2008.

C’est le début de la guerre de Gaza qui commença le 27 décembre 2008. L’objectif d’Israël était de mettre fin aux tirs de roquettes et de mortiers qu’il subissait sur son territoire depuis la bande de Gaza, puis de détruire tous les tunnels d’accès qui avaient été creusés par le Hamas sous la frontière entre le Sinaï et la bande de Gaza.

 

Le 18 janvier suivant le gouvernement israélien ordonnait le cessez-le-feu, déclarant avoir atteint son objectif et quelques heures plus tard, le Hamas l’annonçait à son tour mais en le limitant à une durée d’une semaine.

Il légitimait sa décision pour laisser aux troupes israéliennes le temps de se replier et d’ouvrir les points de passage afin que l’aide humanitaire et le réapprovisionnement des produits de première nécessité pour la population soit effectué.

Le Hamas, dans un communiqué, déclarait avoir gagné la guerre en avançant que le peuple ne s’était pas rendu, également que son objectif était de se réarmer avec des armes saintes. Dans la réalité, les tirs en provenance des deux camps continuèrent.

 L’opération militaire d’Israël avait suscité une large réprobation dans l’opinion internationale, estimant sa décision disproportionnée eu égard au nombre de victimes dans la population civile ainsi qu’à l’emploi d’armes et de munitions dont l’utilisation était limitée par le Droit international.

 Sur le terrain diplomatique les critiques furent nombreuses à l’encontre du Hamas.

 Le romain pontife est celui qui a l’autorité, la puissance d’un Etat, et il ne doit pas s’approcher d’un autre territoire notamment de ses frontières, les fleuves étant les limites territoriales de ces deux pays.

 Le sang qui vient cracher ce sont les tirs incessants qui apportent la mort à la frontière, à l’encontre de cet Etat et de ses membres, notamment au début du solstice de décembre qui a commencé.

 

 

7écrit Editions est une maison d'édition à Paris qui a pour but de vous permettre d'éditer un livre en toute simplicité.

1 Commentaire

  1. j’ai acheté ce livre et croyez moi …. rien à voir les interprétations déjà lues et Dieu sait que j’en ai lu … Là pas de l’ « à peu près  » !!! c’est du concret et en plus les faits sont relatés et expliqués ce qui est un plus !!! Ce livre est très agréable à lire et fait un excellent livre de chevet . Je vous le conseille chaleureusement

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.Champs requis *

Vous devriez utiliser le tag HTML avec cet attribut: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

A propos de Christophe Bornerie-Galmot

Attiré depuis son plus jeune âge par ce qui est appelé les « mystères de la vie », l’auteur s’est intéressé au codage des messages inclus dans les textes écrits par ceux qui sont devenus des grands de notre monde. Ces hommes, devenus phares de l’humanité, et peu importe leur condition sociale à l’origine, ont donné des signes et transmis une connaissance masquée afin d’éclairer, prévenir ou alerter quant aux événements qui allaient suivre. Amoureux de l’histoire et des philosophes, l’auteur sait que l’homme a son libre arbitre face aux événements qui marquent et qui marqueront l’humanité, sans que ce soit une quelconque opposition à la prédestination générale à laquelle il adhère. De temps en temps, sans qu’il y ait un seul lien avec ce qui est appelé le « hasard », il est donné la possibilité à certains d’accéder à ces informations. Dès lors, il n’appartient qu’à l’homme de savoir agir comme il le doit dans son libre arbitre. Comme il n’appartient qu’à d’autres, dans ce même sens, d’écouter et de savoir entendre. « L’homme ne peut pas être coupable car il n’a pas commencé l’histoire, mais il ne saurait être innocent puisqu’il la continue. » (Albert Einstein)