autopsy-enfoire-couv-face
autopsy-enfoire-couv-dos

Autopsy (d’un enfoiré)

Ebook : 7.90 
Livre Broché : 18.90 

 Alban Bourdy est écrivain, un statut informe qui lui donne l’impression d’être à la marge de la vie. Celle-ci lui réserve pourtant bien des surprises et va le remettre en selle de façon spectaculaire et inattendue, parfois bon gré mal gré. L’aventure croisera des stars, des moutons (au sens propre), des terroristes, des médecins, des journalistes, des spectres, des sucreries (parfois vivantes) et des femmes épatantes. Autopsy (d’un enfoiré), c’est le parcours initiatique d’un jeune homme hypersensible, en pleine crise de la trentaine, qui apprend à apprivoiser l’existence. Le tout sous la forme d’un hommage à la chanson française et à la diversité culturelle.

UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

Page 37 (ligne 5-14) :

« L’homme de la rue finit par se retourner et relève la tête, soudain dégrisé.

Il semble se demander subitement où il est. Il ne semble pourtant pas ivre. Je le

reconnais alors, c’est un acteur que j’ai vu dans quelques seconds rôles, en

particulier dans un où il m’avait marqué en chauffeur de taxi débonnaire et

philosophe.

   Mon excès romanesque vient à nouveau murmurer à mon oreille. Cet

homme semble en situation particulière. Il est perturbé et semble à un carrefour.

Je pourrais en profiter pour nouer relation, pour le faire rentrer dans mon jeu et

entrer dans le sien. Je me sens comme une araignée guettant une proie

susceptible de se retrouver dans sa toile. »

Page 67 (ligne 4-20) :

« J’avais aussi là-bas des amis, ou tout au moins des compagnons, des gens

de ma taille et de mon espèce dont certains étaient vraiment si charmants et si

originaux. On en venait souvent à se frôler, voire se toucher. Reste en mon cœur

particulièrement le souvenir d’une dame un peu forte, habillée de vert, avec une

drôle de coiffe blanche. Son visage était merveilleux, plus large que le mien,

tout rond et joufflu, avec un nez qu’on ne voyait pas. Les gens sont si cruels, les

mots que j’entendais lancés à son sujet revenaient souvent sur une espèce

d’insulte que l’on octroie aux femmes peu intelligentes. J’aurais voulu me fâcher

et punir ces blasphémateurs. Cela me fait tellement de peine que l’on considère

toujours que, sous prétexte que quelqu’un ne parle pas, il n’est pas intelligent.

Nous nous échangions des regards muets qui en disaient bien plus longs que

tous les discours prétendument savants.

    J’aimais follement le corps de ma compagne que j’aurais tant désiré serrer

dans mes bras. J’étais tellement fasciné par ce corps qui était aussi dégingandé

que le mien est rigide. Je frémissais à l’idée de l’union de ces deux corps que

tout oppose et qui pouvaient se fondre délicieusement en un océan d’amour, une

alchimie improbable que je pressentais possible. »

Page 71 (ligne 17-24) :

« Je marque un temps d’arrêt à l’entrée dans le vaste hangar de toile

immaculée. Je ne peux réprimer un soupir d’admiration et de fascination.

L’endroit est complètement improbable, semblant sorti tout droit d’un

conte de fées. On verrait des elfes ou la fée Clochette s’activer sur les tréteaux

que cela semblerait ici normal. Un nombre incalculable de personnes s’affairent

de tous côtés, tous dans la bonne humeur. Ces êtres sifflotant évoquent les nains

de Blanche-Neige. Je suis en admiration devant cette joyeuse fourmilière. On

pourrait se croire dans la fabrique de jouets du père Noël. »

5 sur 5 basé sur 1 vote client
(1 avis client)

Détails du livre

Auteur

Alban Bourdy

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

ISBN Livre

979-10-326-0028-3

Format Livre

230 pages

ISBN Ebook

979-10-326-0527-1

Les avis lecteurs
5 sur 5

1 avis pour Autopsy (d’un enfoiré)

  1. 5 sur 5

    :

    Un régal, surtout pour les fans de Jean-Jacques Goldman (dont je suis, comme beaucoup)

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Alban Bourdy

Alban Bourdy

Alban Bourdy est né le 13 octobre 1983 à Courcouronnes, dans l’Essonne. Diagnostiqué enfant surdoué à l’âge de six ans, il connaîtra un parcours scolaire des plus chaotiques. En décalage avec les autres enfants comme avec le modèle sociétal, il s’adonnera presque maladivement à l’écriture comme activité principale et systématique. Ses premières œuvres abouties sont des pièces comiques. Après des expériences théâtrales avignonnaises et des engagements politiques, il ouvrira une librairie à Marseille, avant de se retrouver embarqué par amour dans une organisation sectaire. Une expérience qu’il relate dans son premier ouvrage officiel, le roman Chute Ascendante. Depuis lors, Alban réussit enfin plus ou moins à vivre de son activité scripturale et ainsi ne plus se retrouver emporté par des courants délétères.