Avant-que-le-temps-ne-l’emporte_couv-face

Avant que le temps ne l’emporte

Ebook : 9.99 
Livre Broché : 21.90 

Écrire sa vie, l’assimiler à un roman, fusionner rêve et réalité est un privilège, et un régal. Néanmoins, le devoir de l’auteur est d’en faire un succès. Dans l’élaboration d’Avant que le temps ne l’emporte, ni meurtre, ni cambriolage, pas d’espionnage non plus. Vous serez surpris de vivre de l’extraordinaire, jailli du naturel de l’ordinaire de la vie… Ce livre, qui sort des sentiers battus, dans la forme, dans l’écriture, est fait pour inciter le lecteur à rester collé à la page, avide encore et encore de tourner la feuille, vorace de savoir. L’intérêt du lecteur s’articule autour d’évènements simples, et de ces choses de la vie communes à tous et toutes. Plus vous y entrerez, plus vous aurez envie d’aller plus loin, toujours plus loin, dans une passion allant crescendo au fil des chapitres, dans la traversée du temps, de son temps à lui, Phed, que vous apprendrez à connaître, en le voyant grandir dans sa vie, qui pourrait être la vôtre. Vous percevrez le retour de vos époques, de vos frasques vécues en parallèle, et en partie oubliées… déconstruites par le temps. Vous suivrez avec appétence le roman de la vie de Phed, dans un feu d’artifice en continu… jusqu’au bouquet final. Vous ne lâcherez ce livre qu’à la toute dernière ligne de la dernière page… bien près des larmes (comme je le fus), en tout cas ému, très ému. Vous cheminerez le temps d’une vie, à ses côtés, et vous n’aurez qu’une envie, celle de relire cet ouvrage.

UGS : N/A Catégorie : Étiquettes : , Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

Page 38 : Au petit matin, on peut voir que le ciel s’est finalement posé sur le toit des dernières maisons, au bout de cet horizon qui n’excède pas ce coin de rue.
Page 38 : Forcément, la foule oblige des frôlements coupables de rien qui ne demandent qu’à se rendre coupables de tout.
Page88/89 : Au soleil couchant, le ciel s’assombrissait. Il vit venir à lui de gros nuages noirs à la silhouette du Malin. Pressentant de mauvais augures, il ferma les yeux. Le cauchemar le tenait continuellement éveillé. Il était bien réel, sa souffrance allait durer.
Page 113 : Tout conseil est facile, toute vie de couple est fragile, n’en déplaise aux cocus presque tous devenus de la vierge qu’elle fut.
Page 216 : Comme le prêcheur pardonne le pécheur amendé.
Page 324 : Il serait trop difficile d’expliquer ce qui ne peut l’être, et tellement plus simple de juger le mal que de s’en défaire. N’en déplaise…
Page 378 : Honteuse jouissance, tu te complais de tout, sacrifiant ta vie pour un moment d’extase, coupable jouissance.
Page 437 : Tu étais lumineuse comme ce rayon de soleil qui nous irradie.
Les chapitres à retenir
Chapitre 02 : Pan le nez ! – page 020
Chapitre 12 : Ô lune ! – page 115
Chapitre 17 : Le retour, c’est maintenant ! – page 203
Chapitre 20 : Le printemps, les beaux jours et l’hiver – page 268
– Le printemps… La rencontre – page 268
– Les beaux jours… Ébauche d’adultère – page 287
– L’hiver… Une page se tourne – page 305
Chapitre 22 : Sombre histoire – page 351
Chapitre 23 : Le délit – page 375
Chapitre 24 : L’aveu – page 385
Chapitre 26 : 0rphée, mon amour – page 430
Chapitre 29 : Un zeste de bonheur – page 438
Pour en terminer… Une histoire, entre autres, puis une dernière, au milieu de tant d’autres.
Page 138 à 142 : L’histoire du chien voyou et du bâton bandit
Page 184 à 196 : À CHARLOTIE d’un soir.

Voilà pris dans un grand nombre de choix, qui vous aideront peut-être ; précisant que c’est juste pour information, de quelques écrits préférés. En espérant que ça puisse vous aider.

Détails du livre

Version

,

ISBN Ebook

Format Livre

ISBN Livre

Les avis lecteurs

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Avant que le temps ne l’emporte”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Pierre Maitre

Pierre Maitre

Dès l’âge de 6 ans, Phed, le petit garçon, entre dans la cage aux lions. Il subira les affres de vengeance obscure et rancunière de son premier instituteur. Il apprend ainsi qu’il est issu de la France du bas, au bas de l’échelle. Le suivre au long de sa vie est un régal. Chaque lecteur y retrouvera son parcours, sa jeunesse, ses souffrances. Phed grandira en se heurtant à de multiples joies et peines. À ses côtés, vous découvrirez, au sein de ses multiples étapes de vie, des moments palpitants, du suspense, et de l’envie de savoir. Ce roman vécut à grande vitesse, impression rendue par des récits grandioses et de multiples rencontres, ne vous lâchera jamais. Mais Phed commettra aussi des erreurs, des fautes de vie… jusqu’à se perdre et franchir sans ambages la ligne jaune. Détruit, il se reconstruit, seul, toujours seul, confronté à un destin qui ne cessera de vous surprendre et de vous passionner. Il rebondit toujours et toujours, jusqu’au bout du chemin, comme un hymne à l’espoir.