Couverture-Albert-Azoulay-premiere-de-couverture
Couverture-Albert-Azoulay-quatrieme-de-couverture

Brûlures d’un flambeur – Long combat dans l’enfer du jeu –

7.99 

J’aurais pu intituler cet ouvrage :
Les combats d’un honnête
homme dans l’enfer du jeu
.
On parle aujourd’hui de cet enfer, dans les médias, dans la
littérature, comme d’une espèce de monde romanesque où l’on
cultive toutes les vertus et tous les héroïsmes modernes.
On en oublie les souffrances, les pleurs. On en oublie les morts.
J’ai détruit ma vie avidement.
Non, je le crie aujourd’hui, moi qui en fus une victime durant
quarante ans, croyant en même temps en être le maître, l’univers
du jeu n’est pas cet univers fabuleux que l’on nous décrit.
C’est l’univers de la peur du lendemain.
C’est l’univers de la déchéance humaine.
C’est une drogue. Avec ses manques et sa dépendance. Avec son
mal.
Oui, le jeu, ça fait mal… trop mal.
Effacer

Détails du livre

Auteur

Albert Azoulay

ISBN Ebook

979-10-326-0712-1

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

Les avis lecteurs

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Brûlures d’un flambeur – Long combat dans l’enfer du jeu –”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Albert Azoulay

Albert Azoulay

Albert Azoulay a soixante-cinq ans.
 Il est arrivé en France enfant, sans le sou.
Il a construit une réussite professionnelle qui a fait de lui une figure du paysage économique lyonnais dans les années 80.
Mais le mal du jeu le rongeait depuis toujours.
Ses talents d'entrepreneur et son sens aigu des affaires l'ont placé parmi les plus jeunes dirigeants d'entreprise de France.
parmi les plus jeunes dirigeants d'entreprise de France.
Albert Azoulay nous entraîne dans l'univers des joueurs. Une drogue, et une maladie, dont ne sort que marqué de brûlures inguérissables.
  Ce livre, Des brûlures aux cicatrices, rassemble les états d’âme sincères sur un itinéraire de vie qui rend compte du désir profond d’Albert Azoulay de s’assumer mais aussi de faire partager ses espoirs pour survivre à l’enfer du jeu. À tous ceux qui doutent de leurs possibilités, à tous ceux qui subissent les pulsions obsessionnelles de l’addiction aux jeux, l’écriture spontanée de ce récit autobiographique ouvre l’espace d’une cicatrisation certes douloureuse mais possible, apaisante sur un passé refoulé. Un message qui illumine en lettres de feu une nuit trop intense enfin exorcisée.