Demain-le-soleil-rayonnera_couv copie
Demain-le-soleil-rayonnera_couv

Demain, le soleil rayonnera…. (1850-1950) -Pour le Pain, la Liberté et la Fraternité

Ebook : 9.99 
Livre Broché : 19.90 

La saga de trois familles de la Haute vallée de la Bruche nous fait revivre un siècle d’histoire (1850-1950).

La famille Wallner-Valdenaire traverse trois guerres nationales. Elle nous révèle ce qu’était la vie quotidienne des montagnards lorrains et nous parle du poids et de l’influence des religions dans les Vosges du XIXème siècle.

 Ayant choisi de conserver la nationalité française, ces 3 familles quittent leur port d’attache pour rejoindre le toulois et la région nancéienne. Elles nous relatent maints évènements liés à l’ère d’industrialisation que connut la France. Combien de faits marquants se rapportent à l’agriculture, à la sidérurgie et aux mines, au médical et au social ainsi qu’aux domaines syndicaux et politiques.

 L’histoire familiale d’un des auteurs constitue un fil rouge intéressant rattaché à des époques qui furent parfois plus que tourmentées.

Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

CHAPITRE 15 : LE RÉPIT

Page 50 

Salomon revenait accompagné de l’abbé d’Hennezel. En leur absence, Jean-Baptiste et Madame Schultz avaient été rejoints par quelques fidèles de passage. La sage-femme avait pris le temps de dévêtir la fillette. A la demande de l’abbé, tous s’étaient mis à prier et à guetter le moindre signe de vie : gouttes de sang, de sueur, un retour du pouls, des mouvements des bras ou des jambes, un tressaillement, un morceau de peau qui rosissait ou une larme… On était rassemblé dans la chapelle pour solliciter l’intervention de la Vierge. Pour ce faire, le prêtre n’avait pas tardé à entonner le « Salve Regina » puis des litanies en l’honneur de la Vierge, qui avaient été reprises par l’assemblée. Trois heures s’étaient écoulées quand la jambe gauche du bébé avait tressailli et avait semblé se relâcher de sa rigidité cadavérique. L’abbé s’était hâté de l’asperger d’eau, non sans avoir oublié de prononcer les paroles traditionnelles ; « si tu es vivant, je te baptise ! ».

 

CHAPITRE 28 : LA VIE QUOTIDIENNE

Page 99

Dans l’entre-deux guerres, la population chalinéenne était partagée en deux : les mineurs, d’une part et les sidérurgistes, d’autre part. Les opportunités pour se rencontrer se limitaient aux cafés et à quelques fêtes. A la création de l’usine, une première division entre les ouvriers-paysans et les autres se fit ; mais dans cette vallée, une deuxième fracture existait également entre les mineurs et les sidérurgistes.

           Le dimanche était jour de repos et les distractions peu variées. Parmi elles, il y avait tout de même la pêche dans les étangs, anciennes gravières, telle la « ballue » en bas de la côte des cités ou encore la pêche sur les bords de la Moselle. Amateurs et chevronnés aimaient parfois aller là-bas taquiner le poisson, en emmenant par intermittence femme et enfants ou seulement les enfants. Le jardinage pouvait être aussi une occupation. Était-ce un loisir ou une nécessité pour nourrir toute une famille ? Restait le bistrot où on pouvait boire un verre en jouant aux cartes ou aux quilles. On s’y réunissait entre syndicalistes ou on s’y rendait, tout simplement, parce que c’était « jour de paie » et que chacun devait peut-être disposer d’un peu plus de monnaie. Ce qui est incontestable, c’est que certains recevaient une sorte d’avance sur leur salaire : « la quinzaine » et, en fin de mois, le solde : « le mois ».

 

CHAPITRE 36 : LA RÉSISTANCE DES OUVRIERS MINEURS ET SIDÉRURGISTES

Page 144

Le préfet communiqua aux Allemands deux listes d’internés : la première faite lors de la « Drôle de guerre » et la seconde datée de janvier 1941. Celle-ci obtiendra l’ouverture du centre d’internement administratif d’Ecrouves et constituera en juin 1941 un fichier des militants communistes, « dangereux pour l’ordre public ».

Deux travailleurs de Neuves-Maisons seront les victimes de cette « politique de sûreté ». L’un des condamnés, Ferdinand Ceschia, né le 5 février 1908 et demeurant
30 avenue de Boufflers à Nancy, était chauffeur à Neuves-Maisons. Arrêté pour détention d’armes, ce militant communiste fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand, peine confirmée par celui de Caen. Il fut fusillé à la Malpierre le 26 mars 1941. L’autre, Jules Steinmetz, né le 12 août 1897 à Bayon, était mécanicien à l’usine métallurgique. Il fut secrétaire de la cellule du parti communiste de Bayon en 1939. Arrêté, il sera fusillé pour « détention d’armes » le 26 octobre 1941 à 7 h 45 à la Malpierre.

CHAPITRE 38 : UNE BELLE FAMILLE

Page 156

A l’avant-veille de Noël 1944, le samedi 23 décembre 1944, Mariette et André-Georges convolèrent en justes noces et se marièrent à la mairie de Nancy. La famille qu’ils voulaient édifier eut désormais un cadre légal. Dans cette période troublée par la guerre, où l’on oubliait les valeurs fondamentales telle la fraternité, la société restait prisonnière du carcan des valeurs morales imposées par les règles et usages hérités de la chrétienté catholique et romaine. Après cette union, la nouvelle famille Valdenaire était en droit de passer les fêtes de fin d’année dans la sérénité. La naissance annoncée d’un futur bébé leur ouvrait des perspectives plus joyeuses. L’heureux événement était attendu pour la mi-mars. Mariette et André-Georges l’avaient promis et se l’étaient promis, leurs futurs enfants seraient protestants. Une deuxième étape dans leur vie de tous les jours s’avéra bientôt quasiment nécessaire. Après un mariage civil, ils se sentirent obligés de se marier au temple de l’Église Réformée de Nancy.

 

 

5 sur 5 basé sur 19 votes client
(19 avis client)

Détails du livre

Auteur

Josette Ecuyer-Ravailler et Jean-Pierre Ravailler

ISBN Ebook

979-10-326-0595-0

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

Format Livre

310 pages

ISBN Livre

9791032600986

Les avis lecteurs
5 sur 5

19 avis pour Demain, le soleil rayonnera…. (1850-1950) -Pour le Pain, la Liberté et la Fraternité

  1. 5 sur 5

    :

    Un peu par hasard, mais le hasard fait bien les choses, je viens d’avoir le plaisir de lire « Demain le soleil rayonnera » de 2 auteurs écrivant ensemble, qui m’étaient inconnus jusque là. Heureuse surprise ! Je ne peux que reconnaître que c’est un livre superbe qui ne vous laisse pas sur votre faim. Contrairement à certains romans, il se termine très bien et on peut deviner que la vérité transpire dans les écrits de cet ouvrage. Son caractère social, familial, avec ses aspects politiques et militaires, c’est prodigieux. Je remercie l’amie qui me l’a offert, ayant dû l’acheter en librairie et je vous invite à le lire à votre tour.

  2. 5 sur 5

    :

    Très beau livre qui vous prend « aux tripes », plein de nobles sentiments. On sent que ce roman reflète une pure réalité. Il se termine très bien, sans note de nostalgie. Il mérite d’être lu et nous ne pouvons que le conseiller à de nombreux lecteurs.

  3. 5 sur 5

    :

    Si vous cherchez un livre qui vous laissera de très bons souvenirs, alors n’hésitez pas à lire « Demain le soleil rayonnera » que je vous recommande vivement

  4. 5 sur 5

    :

    Très beau roman qui devrait figurer parmi ceux des grands écrivains. Acheté au Livre sur la Place á Nancy. Félicitations aux auteurs

  5. 5 sur 5

    :

    Super, super, super… J’ai découvert ces auteurs au salon du livre de Ste-Estéphe. Ce roman mérite d’être connu tant les thèmes sont diversifiés et donnent de l’émotion positive. J’encourage de nombreux lecteurs à le lire, d’autant qu’il est très bien écrit et qu’il se lit facilement. Un grand roman !
    Marie.L

  6. 5 sur 5

    :

    Nos plus vives félicitations aux écrivains

    Très beau livre bien documenté et très agréable à lire. Nos plus vives félicitations aux deux écrivains qui méritent d’être connus.Et que le soleil rayonne encore pour l’avenir afin qu’ils nous fassent rêver ou nous entraînent dans la réalité.On a hâte de lire leur prochain ouvrage

  7. 5 sur 5

    :

    Si vous voulez lire un très très beau roman dont vous vous souviendrez, procurez-vous Demain le soleil rayonnera. Il est… captivant et on sent qu’il ne contient que vérité(s). On tourne les pages et on a grande hâte de connaître la suivante, ce qui n’est pas toujours le cas pour certains livres.. Lisez lisez lisez celui-ci, vous ne le regretterez pas, c’est certain. A quand d’autres des ces auteurs ?

  8. 5 sur 5

    :

    Historien-politicien j’ai été séduit par le contenu de ce livre qui tout en étant un vrai roman renferme une foule de renseignements. Il est exaltant et est très intéressant à lire. On traverse avec lui des guerres mais aussi des périodes plus pacifiques. On découvre des documents qui apparaissent de suite véridiques. Compliments. Dommage que la majorité de ceux qui le lisent ne pensent pas à mettre un petit mot comme nous sous le site de l’éditeur

  9. 5 sur 5

    :

    Mon avis sur ce roman, il mérite un A+ comme note. Il nous fait revivre avec un réalisme des temps pas si éloignés, où la vie n’était pas toujours facile tous les jours. Avec son côté social, historique, d’un soupçon autobiographique qui lui donne du piment, il a de quoi séduire n’importe quel lecteur, masculin et féminin. Amplement documenté, ce livre nous apprend bien des choses que nous ignorions et qui ont de l’importance. Un grand bravo aux auteurs

  10. 5 sur 5

    :

    J’ai lu avec attention votre livre qui m’a fortement impressionné. Je ne m’attendais pas à trouver dans celui-ci autant de renseignements étonnants, tout en gardant l’aspect captivant d’un bon roman. Les historiens, les militaires, trouveront leur compte dans ce roman ayant un côté roman témoignage. Il ne laisse pas insensible. Il est aussi sociétal, nous cite des noms de personnages d’importance ou non, nous ramène dans des années antérieures vécues par des ancêtres, en mentionnant la politique de ce moment-là. Bises aux auteurs inconnus que je vais à présent suivre
    Camille

  11. 5 sur 5

    :

    Je viens de prêter Demain le soleil rayonnera à ma famille après l’avoir lu. Lecteur assidu je dois dire que c’est un très bon livre où il y a de bons sentiments. Et que de véritables documents dans ce roman ! Historique, il parle, entre autres, de périodes mouvementées. D’un brin sentimental, social, il est vraiment très bon. Chers écrivains j’ai eu plaisir à vous lire

  12. 5 sur 5

    :

    Juste un petit mot pour les auteurs de ce livre écrit à 2 mains qui m’a enthousiasmé autant que ma compagne. Il nous raconte un vécu extraordinaire et respire une vérité qui ne s’étalait sans doute pas en plein jour. Ses récits historique, militaire, politique, social, familial, etc… fait qu’on le classe parmi de bons romans

  13. 5 sur 5

    :

    Au salon d’histoire de Verdun je viens d’acheter ce livre qui m’a permis de découvrir ce qu’on appelle de bons écrivains. Que d’émotions ! Et il contient une source de renseignements, tout en restant ce qu’on appelle un bon roman. On sent que l’histoire s’appuie sur des faits réels, ce qui ne le rend que plus captivant. Compliments.

  14. 5 sur 5

    :

    Avec Demain le soleil rayonnera, on se plonge dans un roman qui s’appuie sur la réalité. Ce livre est plein d’émotions et respire le vécu. Son côté historique, social et autres a tout pour plaire. Il est…divin !

  15. 5 sur 5

    :

    Vraiment un beau livre bouleversant et attendrissant à la fois qui relate des vérités tout en restant un excellent roman. Que de bons sentiments exprime-t-il. Et que de découvertes fait-on en le parcourant. Il m’a tellement plus que j’ai l’ai lu plusieurs fois avant de consentir à le prêter à des amis qui l’ont aimé autant que moi. Félicitations aux écrivains

  16. 5 sur 5

    :

    J’ai apprécié énormément ce roman qui fleure bon la réalité. Social, historique, familial il a tout pour plaire. Que le soleil rayonne tant sur ce livre que sur les auteurs qui, fait extraordinaire, écrivent d’une même plume, ce qui donne un résultat fantastique, Ce livre est d’autre part très touchant. Longue carrière littéraire aux écrivains !.

  17. 5 sur 5

    :

    Joli roman très bien écrit dont on a hâte de tourner les pages pour connaître la suite, tant il est intéressant et prenant. On sent en le lisant que ce n’est pas de l’imaginaire mais du vécu, ce qui est touchant. Toute notre sympathie, vous priant d’accepter nos compliments les plus sincères

  18. 5 sur 5

    :

    Merci aux copains et copines qui m’ont offert Demain le soleil rayonnera pour mon anniversaire. J’ai lu ce roman sans être convaincu que ce genre de lecture me plairait vraiment Et pourtant son contenu m’a beaucoup plus car je suis friand de vécu. La politique, le social, l’historique, etc… dans ce roman cela est un tout qui vous tient en haleine et vous touche au plus profond de votre coeur. Je viens de prêter ce livre à ma mère tant il est bien écrit, tout en étant émouvant et agréable à lire, la priant de la transmettre ensuite au reste de la famille et aux amis. J’attribue à ce roman une très bonne note aux 2 auteurs, que je félicite vivement.

  19. 5 sur 5

    :

    Un bon et beau livre (roman) qui a tout pour plaire, Son côté historique et autres est enthousiasmant, d’autant plus que l’on sent que c’est du vécu et non du romanesque. Si vous aimez lire, alors plongez-vous dans cet ouvrage, vous m’en direz des nouvelles sur ce site. Il ne peut que vous plaire. Il mérite d’avoir de nombreux lecteurs. Tous mes compliments aux écrivains qui sont rares à écrire en duo et c’est une réussite. Nos plus vifs compliments à Josette et Jean-Pierre Ravailler que nous espérons avoir un jour le plaisir de rencontrer lors d’une dédicace quelque part.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Josette Ecuyer-Ravailler et Jean-Pierre Ravailler

Josette Ecuyer-Ravailler et Jean-Pierre Ravailler

Jean-Pierre Ravailler et Josette Ecuyer-Ravailler, nés en Lorraine, ont publié depuis 2008 onze livres sous leurs noms respectifs ou à deux mains. Leur curiosité les a amenés à s’intéresser à divers domaines : roman témoignage, gastronomie, tourisme, histoire, santé, roman… Deux ouvrages de Josette Ecuyer-Ravailler ont été remarqués, l’un a obtenu un prix littéraire national, un autre une nomination nationale.