Deux-chansons-américaines_1500
Deux-chansons-américaines_couv2

Deux chansons américaines (overdose d’honneur et déshonneur)

Ebook : 7.90 
Livre Broché : 16.90 

Ces deux nouvelles sont des parallèles. Côte à côte, des vies remplies de ce que l’Amérique leur a donné de meilleur, de pire. Sur fond de musique folk sudiste, des personnages en proie à un espoir parfois vain envers une nation qui a fait d’eux des artistes mais a aussi engendré le K.K.K., les lois Jim Crow, et un certain fanatisme religieux. Tout en paradoxes, ces nouvelles mélangent amour, manque d’amour, art populaire, drogues, mais surtout cœur et passion.

Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

Extrait de la nouvelle « Entre chien et loup »

« Ray et Yanna s’étaient donc rencontrés brièvement dans la salle d’attente destinée aux artistes convoqués pour les sessions d’enregistrement de Bristol. Rien de très original. Il lui demande une cigarette (un prétexte bien bizarre pour accoster une femme noire en public), elle dit qu’elle ne fume pas mais que par-elle-ne-sait-quelle-motivation, elle a souvent des clopes sur elle. Elle le fixe droit dans les yeux et ressent un drôle de sentiment. Comme si elle le connaissait déjà. Le regard fut bref, trois ou quatre secondes, car les yeux intenses mais fuyants (d’un beau bleu) de Ray étaient partis en tous sens, ne sachant où se fixer exactement, par extrême timidité. Ils papotèrent deux minutes. Des banalités. Des idioties. Ce qui s’est dit ce jour-là est perdu à tout jamais, l’un et l’autre ayant oublié ces mots sous l’emprise émotive. Ils se reverront, c’est sûr, ce ne peut être autrement. Yanna est appelée, c’est à son tour de jouer. »

 

Extrait de la nouvelle « Si Dieu le veut »

« On avait retrouvé Jack O’Connor en cet automne 1962 mort sur son canapé, une seringue encore plantée dans le bras. Une overdose, semble-t-il, l’avait emporté. Tout un attirail d’injection était posé à ses côtés, ainsi qu’un sachet contenant, selon l’inspecteur dépêché sur les lieux, trois grammes d’héroïne. C’était donc, selon le même inspecteur, cette substance qui avait causé la mort de Jack. La drogue était d’une pureté rare, ce qui expliquait la réaction physique entraînant la surdose fatale. La rigidité cadavérique indiquait qu’il était décédé depuis un ou deux jours. Notre homme avait plus ou moins bien gagné sa vie en tant que musicien, s’était installé à Nashville dix ans avant sa mort et s’était tourné vers la religion évangéliste. »

Détails du livre

Auteur

Loïc « silence »Devigne

ISBN Ebook

979-10-326-0557-8

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

ISBN Livre

979-10-326-0058-0

Les avis lecteurs

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Deux chansons américaines (overdose d’honneur et déshonneur)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Loïc "silence" Devigne

Loïc

Loïc « Silence » Devigne est né en 1981 à Saint-Étienne. Issu d’un milieu très rural, il s’y sent très tôt différent du fait de certaines mentalités et s’en détache vite (il y reviendra plus tard, plus serein). Étudiant l’archéologie, il quitte la faculté le jour de ses examens pour partir en tournée avec son groupe de rock-punk. Voyageant, faisant divers travaux pour subsister entre disques et concerts, il vit dans un certain chaos psychologique et psychotrope jusqu’à la naissance de son fils. Depuis, il conjugue musique (son projet folk « Silence ») et écriture de nouvelles, chroniques et essais. Passionné d’ethnomusicologie, « Deux chansons américaines » est son premier ouvrage.