Premiere-de-couverture
Quatrieme-de-couverture

En souvenir de nous

7.99 

 

 

 

 

 

 

 

RESUME DU LIVRE : Donner en quelques lignes le sens de votre ouvrage, ce que vous avez voulu partager avec vos lecteurs.

PAS PLUS DE 500 CARACTERES

On dit que le premier amour ne s’oublie jamais. N’avez-vous jamais imaginé revoir ce premier amour ? Ce qu’est devenu l’être aimé, s’il a beaucoup changé, si l’on éprouverait les mêmes sentiments plusieurs années plus tard ? Mais comment et où se retrouver ?

Dans les années 80, le lieu de prédilection pour rencontrer l’autre était la discothèque, le moment où « La lumière se tamise annonçant la série de slows, moment privilégié où les couples peuvent se former. C’est le moment où les garçons peuvent enfin inviter la fille de leur choix, de la simple amie à la totale inconnue ».

Aujourd’hui, les réseaux sociaux permettent de retrouver des amis, mais cela ne suffit pas toujours pour retrouver un amour perdu. L’autre se souviendra-t-il de vous ? Pas facile de le savoir. C’est pourquoi je suis partie sur une rencontre fortuite : un bal masqué. Permettre ainsi aux sentiments de remonter doucement à la surface, par surprise. Découvrir que nous n’avons pas perdu la mémoire de nos amours passées mais seulement que nous l’avons enfouie sous un amas de convenances et d’interdits.

 

 

 

 

 

 

 

RESUME DU LIVRE : Donner en quelques lignes le sens de votre ouvrage, ce que vous avez voulu partager avec vos lecteurs.

PAS PLUS DE 500 CARACTERES

On dit que le premier amour ne s’oublie jamais. N’avez-vous jamais imaginé revoir ce premier amour ? Ce qu’est devenu l’être aimé, s’il a beaucoup changé, si l’on éprouverait les mêmes sentiments plusieurs années plus tard ? Mais comment et où se retrouver ?
Dans les années 80, le lieu de prédilection pour rencontrer l’autre était la discothèque, le moment où « La lumière se tamise annonçant la série de slows, moment privilégié où les couples peuvent se former. C’est le moment où les garçons peuvent enfin inviter la fille de leur choix, de la simple amie à la totale inconnue ».
Aujourd’hui, les réseaux sociaux permettent de retrouver des amis, mais cela ne suffit pas toujours pour retrouver un amour perdu. L’autre se souviendra-t-il de vous ? Pas facile de le savoir. C’est pourquoi je suis partie sur une rencontre fortuite : un bal masqué. Permettre ainsi aux sentiments de remonter doucement à la surface, par surprise. Découvrir que nous n’avons pas perdu la mémoire de nos amours passées mais seulement que nous l’avons enfouie sous un amas de convenances et d’interdits.
UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

« Lorsque Marie croise le regard de celui qui se prénomme Erwan, elle n’écoute plus le reste. Il n’existe plus que ces deux yeux-là. Si bleus, si profonds, qu’auréole un visage imberbe et une chevelure brune presqu’absente. La discussion est pourtant endiablée et bruyante mais Marie est comme dans un monde d’ouate. Le son lui parvient comme assourdi jusqu’au moment où elle sent qu’on la pousse et la presse de se lever pour aller sur la piste. » (page 11-12)

« En cet instant, il aurait pu tout laisser tomber. Plus rien ne comptait. Comme difficile avait été le chemin sur la plage jusqu’à l’embarcadère ! Mais tellement doux ces instants seul à seule. »

Détails du livre

Auteur

Marie-Gaëlle Advi

ISBN Ebook

9 791 032 608 166

Version

Ebook Téléchargeable

Les avis lecteurs

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “En souvenir de nous”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Marie-Gaëlle Advi

Marie-Gaëlle Advi

Née en 1966 à Fougères, ville d’Ille-et-Vilaine, située entre Rennes et Saint-Malo, l’auteure s’est inspirée de ces lieux pour fixer la trame de son roman. Enfant, ses parents l’emmenaient les dimanches d’été sur les plages de Saint-Malo et alentours. Elle y a aussi travaillé quelque temps comme enseignante remplaçante dans un lycée. Elle découvre le cinéma où, pendant ses années collège, et avec sa meilleure amie, elles allaient le mercredi ou le samedi après-midi voir les films à l’affiche. C’est ainsi qu’elle tombe en admiration devant le film « La boum » où elle s’identifie à l’héroïne et à ses problèmes d’adolescente. Ce film, d’ailleurs, l’inspirera pour écrire son roman sous forme de dialogues. Viendra ensuite le temps des sorties en discothèque et des premières amours d’où l’intrigue de son roman est tirée. Aujourd’hui, l’auteure partage son temps libre entre ses amis et sa famille mais elle apprécie aussi les moments de solitude pour s’adonner à l’une de ses passions : la lecture. C’est d’ailleurs avec plaisir qu’elle participe chaque année au prix littéraire inter-CE (comité d’entreprise) de son entreprise.