germain pieton
4eme marc Fish

Les enquêtes de l’inspecteur Marc Fish – Les Fous de la nacelle

Ebook : 7.99 
Livre Broché : 18.90 

Si la petite ville d’Athénien-sur-Orzolle, située dans le département de l’Aude, est connue pour son Château du Plantain cuvée Robespierre de 1969, elle l’est peut-être encore plus pour héberger en son sein un inspecteur peu commun, reconnaissable à son vieux Borsalino, à son duffel-coat d’un autre âge et à sa paire de Paraboot, fatiguée par le temps. L’inspecteur Marc Fish ne savait pas qu’en découvrant un homme pendu par la langue à un chêne, il allait être amené à côtoyer une triade chinoise, une famille d’armateurs norvégiens, une comtesse, un ministre, un commissaire divisionnaire des Renseignements généraux parisien, mais surtout qu’il allait devoir affronter sa voisine, la petite Bretonne du cap Sizun… Mam Legellec.

Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

Extraits de l’ouvrage : Les enquêtes de l’inspecteur Marc Fish -Les Fous de la nacelle

Auteur : Germain Piéton

L’inspecteur avait la particularité, de temps en temps, quand il était très fatigué, de commencer et de finir certaines de ses phrases par le même mot. Si ses anciens collègues n’y prêtaient plus guère attention, les nouveaux, eux, par contre, étaient toujours surpris.

Marc Fish, de son mètre soixante-quinze, les yeux levés vers la branche du chêne qui avait sûrement accueilli les derniers cris du langué, mâchonnait, comme à son habitude, sa paille jaune, tout en marronnant.

Étienne Jaffry, son stagiaire depuis deux mois, se tenait à ses côtés et ne pipait mot, respectant par cette attitude le cheminement de la pensée de son chef.

Édouard, quant à lui, reniflait le pied du chêne en remuant la queue, grattant frénétiquement le sol, rendu très sec par le manque de pluie.

La terre ainsi projetée venait mourir sur les pieds de son maître, perdu dans ses pensées, la tête toujours levée vers le langué.

Celui-ci, sûrement las d’être pendu, se décrocha de sa langue, pour venir s’écraser aux pieds de l’inspecteur.

Hong Kong.

À plusieurs milliers de kilomètres de là, sur la rive orientale de la rivière des Perles, dans le quartier de Wan Chai, Godtfred marchait d’un pas alerte, en essuyant de temps en temps son front, où perlaient quelques gouttes de sueur.

Il n’aurait jamais pensé qu’un jour, lui, Godtfred de La Roche Bompierre, risquait d’être enlevé sur une des plus grandes avenues de Hong Kong.

— Messieurs, cette journée est à marquer d’une croix par votre modeste et sympathique collègue l’inspecteur Fish, qui s’autorise pour une fois à parler de lui à la troisième personne du singulier. À la fin de notre pantagruélique repas, je daignerai peut-être, si mon esprit n’est pas trop embué, vous faire verbalement le rapport détaillé de toute l’affaire du « chêne au pendu ». Eh oui, messieurs, pendant que certains font des emplettes et d’autres vont cueillir des pâquerettes, l’inspecteur Fish, le soir venu, lui, se la pète.

Détails du livre

Auteur

Germain Piéton

ISBN Ebook

979-10-326-0727-5

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

Format Livre

272

ISBN Livre

9791032602287

Les avis lecteurs

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les enquêtes de l’inspecteur Marc Fish – Les Fous de la nacelle”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Germain Pieton

Germain Pieton

Germain Piéton est un Breton peu causant. Il aime la mer, les promenades avec ses chiens, le bruit des vagues, le vent, s'asseoir sur un banc, observer les gens, les enfants, échanger quelques mots, puis rentrer dans sa maison, située à deux pas de la petite plage où Pipo, le chien de son voisin, vient pisser. Il a posé son sac dans le département de l'Aude après avoir voyagé de par le monde. Dans cette région ensoleillée, au climat méditerranéen, il a trouvé une île et s'y sent bien. Sportif depuis sa plus tendre enfance, il continue, depuis cinquante ans, à pratiquer les arts martiaux. Il aime les bons vins, manger, mais surtout sa tranquillité. Il tient à rester un homme de l'ombre, afin de pouvoir continuer à écrire en toute sérénité.