Entre-le-bien-Tome2-2emepartie-web-couv-face_1500
Laura_Zwisler-Tome2-2emepartie-web-couv-dos

Entre le bien et le mal – tome 2 – 2ème partie : Pour le meilleur et pour le pire

Ebook : 9.99 
Livre Broché : 18.90 

Peut-être est-il un peu naïf ? Ou alors, ne basant son jugement que sur la bonne morale, c’est elle qui est naïve ? Peut-être ne s’est-il pas suffisamment interrogé à son sujet ? Ou alors, c’est elle qui se contente des apparences ? Lorsque les choses sont trop belles, deviennent-elles forcément suspectes ? Lequel des deux pense à tort que l’autre est ce qu’il semble être ? On dit toujours que l’amour rend aveugle, cette seconde partie en est la preuve concrète !

UGS : N/A Catégories : , , Étiquettes : , Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

Extrait n°1 :

Je sortis le cœur du cadavre en arrachant toutes les artères, puis m’avançai vers elle jusqu’à le déposer entre ses mains. Il tartina ses jolies mimines innocentes de sang frais, tout en laissant une belle traînée derrière nous. Elle était tellement plus jolie comme ça. Je la vis blanchir sous l’horreur et elle manqua même de s’évanouir. Elle n’aimait pas le sang ? Il lui allait pourtant si bien !

-Tu es magnifique, la complimentai-je. Ça me rappelle pourquoi je suis tombé amoureux de toi. Ha !

Elle recula en poussant un cri, mais cela n’effaça en rien ma bonne humeur.

-Qu’est-ce qu’il y a ? Tu as un problème, ma petite chérie ? ironisai-je en souriant de toutes mes dents. Je t’offre mon cœur, ça devrait pourtant te faire plaisir ! C’est une belle preuve de mon amour ! Hé, tu sais que j’ai dû faire très attention pour arracher avec autant de rapidité et de précision. Je l’ai fait juste pour toi !

Elle lâcha le cœur qui tomba par terre dans un bruit mou. Elle tremblait si fort qu’elle émettait des bruits craintifs, et que ses dents claquaient en permanence. Je me remis à rire. Je lui faisais décidément toujours le même effet ! Quelle bête !

-Non… au secours ! hurla-t-elle.

Comme si j’allais être assez débile pour la laisser décamper. Je la collai à moi, puis la tins par la hanche comme si nous étions de parfaits amoureux ! Elle n’essaya même pas de se débattre, se rappelant notre entrevue de l’autre nuit. Au moins elle se souvenait qu’il était inutile de me résister. C’était une preuve d’intelligence que de se montrer raisonnable.

-N’aie pas peur, ma chérie, grondai-je la bave aux lèvres. Je ne te ferai aucun mal, pas à toi. Je t’aime beaucoup trop pour ça. À condition, bien sûr, que tu ne cherches pas à m’énerver. Je peux être sympa, mais très soupe au lait par moments.

 

Extrait n°2 :

A sa pensée, je me redressai avec une infinie lenteur. Je parvins à me remettre sur mes pattes après bon nombre de tremblements et de petites chutes. Je chancelais pas mal, je sentis tout de suite que je n’irais pas loin. Ce parcours avait, pour survivre, nécessité jusqu’à la plus petite parcelle de mon énergie. Je n’avais rien de cassé, mais me déplacer faisait craquer mes os comme du petit bois. J’avais à peu de choses près, l’impression d’être une vieille carcasse rouillée qui recherchait à fonctionner après des années d’inactivité. J’étais complètement trempé, bien assommé, et mon crâne saignait suite aux nombreux coups qu’il avait encaissés dans les courants. Seulement, ce fut à ce moment précis que des détails curieux me sautèrent aux yeux.

-Mais… balbutiai-je.

Je me frottai les yeux. On aurait dit… heu… qu’il y avait un problème dimensionnel dans ce secteur. Cet endroit… cette forêt semblait irréelle. Carrément immense. Les arbres étaient si hauts que je ne voyais même plus leurs sommets. Les feuilles paraissaient être deux à trois fois plus grandes que la normale, je pouvais facilement me cacher en dessous pour m’abriter de la pluie. L’herbe poussait d’une telle façon qu’elle m’arrivait pile au-dessus de l’estomac. La rivière semblait aussi avoir doublé de volume et de largeur. Je ne comprenais plus rien, c’était exactement comme si je me trouvais dans une autre dimension… La lune elle-même n’était plus pareille… Je ne saurais pas dire précisément en quoi, mais j’avais le sentiment que je me trouvais sous une autre lune. Son éclat ne m’apportait plus autant de douceur, autant de quiétude et de réconfort qu’à la cascade. Sa face semblait s’être assombrie, les dispositions des cratères me troublaient… Aurait-elle également changé de taille ? Je n’avais pas souvenir qu’elle soit si petite. A moins que ce ne fût moi qui divaguais ? J’avais beau l’inspecter sous tous ses angles, cette nuit me paraissait différente. Pourquoi devais-je plisser les paupières pour mieux voir ? Où étaient passées sa chaleur et la tendre caresse qu’elle faisait à l’environnement ?

Je me laissai retomber au pied d’un arbre démesuré en me frottant les avant-bras. Je ne savais même plus si j’étais plongé dans un rêve, ou dans une réalité macabre. Je n’osais pas croire que c’était moi qui avais rétréci, c’était aussi idiot qu’insensé. Peut-être que j’étais trop sonné, et que mes yeux battaient la campagne ? Non, ça aussi, c’était débile.

Détails du livre

Auteur

Laura Zwisler

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

ISBN Livre

978-2-36849-405-9

ISBN Ebook

978-2-36849-406-6

Les avis lecteurs

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Entre le bien et le mal – tome 2 – 2ème partie : Pour le meilleur et pour le pire”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Laura Zwisler

Laura Zwisler

Laura Zwisler est née le 21 avril 1990 à Charleville-Mézières. Passionnée d’écriture depuis son enfance, elle a fait des études de lettres. Après avoir obtenu son baccalauréat littéraire en 2008, elle s’investit dans des études de technico-commercial, à l’institut universitaire de technologie de Charleville-Mézières. Elle en ressort avec une formation solide et un DUT. Ses difficultés sur le marché de l’emploi l’ont incitée à tenter sa chance, et à faire publier ses ouvrages, Entre le bien et le mal, inspirés d’un cartoon qu’elle aime : Happy Tree Friends de Mondo Media. Elle fait désormais partie du conseil municipal de sa ville et, tout en continuant de se consacrer à sa passion qu’est l’écriture, s’engage dans une carrière d’enseignante du second degré en lettres modernes.