il fatut changer la france
il faut changer la france 4eme

Il Faut Changer la France

Ebook : 9.99 
Livre Broché : 20.90 

 Cet ouvrage fait l’inventaire de toutes les raisons qui justifient la mise en œuvre

de la démocratie semi-directe en France

pour accompagner la démocratie représentative.

Il explore l’histoire des démocraties car le passé n’a de vertu

que s’il a bien préparé l’avenir.

Il est l’œuvre d’Alain Sandler aidé par l’équipe dirigeante du

Cercle des Citoyens Français.

Pas un seul des grands partis politiques en place en France n’est en capacité de prendre le dessus en défendant une idéologie suffisamment rassembleuse.

Aucun des partis politiques ne peut prétendre être majoritaire dans le pays, chacun a sa niche idéologique, mais pas un ne propose une vraie solution à long terme avec un plan d’action cohérent basé sur l’intérêt général de la nation.

Cette débandade des structures partisanes françaises n’est que le reflet de la crise politique majeure que traverse notre pays et qui voit les citoyens, désabusés, s’éloigner du vote, de l’adhésion partisane, dans un « à quoi bon » d’impuissants vaincus. Ce n’est qu’un des symptômes d’une société française malade dans ses structures. La France subit une crise franco-française qu’il faut avant tout solutionner.

Nos gouvernants ne sont pas du tout conscients que beaucoup de réformes qui leur paraissent impossibles pourraient se concrétiser par des référendums d’initiative citoyenne. Ces initiatives citoyennes font que le gouvernement n’aurait pas à craindre de désaveu en cas de refus contrairement au référendum d’initiative présidentielle.

UGS : N/A Catégories : , Étiquette : Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

La démocratie, c’est la souveraineté du peuple.

 

Les partis politiques : un système à bout de souffle.

 

L’apolitisme, ça n’existe pas.

 

Partout où l’État a pris une place démesurée (c’est le cas de la France), l’échec s’est avéré incontournable. Une telle évidence ne peut pas rester sans réaction générale.

 

La France est le plus beau pays du monde et ses enfants aujourd’hui ne rêvent que d’en partir. Ce n’est pas tolérable d’accepter et de laisser faire.

Le patriotisme est la plus puissante manifestation de l’âme. Il représente un instinct de conservation collectif qui, en cas de péril national, se substitue immédiatement à l’instinct de conservation individuel.

La solidarité est la fille de l’équité. Elle relève aussi de l’ordre moral. Elle peut être altruiste mais aussi imposée quand cela devient nécessaire.

 « Le monde est dangereux, non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent le mal et laissent faire le mal. » Cette pensée d’Einstein illustre parfaitement la situation de la France et justifie pleinement notre existence et notre action.

Aucun des partis politiques ne peut prétendre être majoritaire dans le pays, chacun a sa niche idéologique, mais pas un ne propose une vraie solution à long terme avec un plan d’action cohérent basé sur l’intérêt général de la nation.

Ce qui est grave, c’est que les partis sont financés par l’État lui-même, c’est-à-dire avec l’argent des contribuables, selon une méthode et une répartition qui est tout à fait discutable. La démocratie a un prix, mais notre modèle n’est pas vraiment démocratique, donc le prix payé est injustifié, il est contestable. La sombre affaire du financement des campagnes de l’UMP et les différents abus constatés, à gauche comme à droite, en sont une preuve flagrante.

4 sur 5 basé sur 2 votes client
(2 avis client)

Détails du livre

Auteur

Alain Sandler

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

ISBN Livre

978-2-36849-568-1

ISBN Ebook

978-2-36849-569-8

Format Livre

251

Les avis lecteurs
4 sur 5

2 avis pour Il Faut Changer la France

  1. 4 sur 5

    :

    cet ouvrage est très intéressant car il apporte un éclairage sur le fait que nous ne sommes pas en démocratie

  2. 4 sur 5

    :

    l’ouvrage d’Alain sandler confirme en tous points que le référendum d’initiative citoyenne est le seul moyen de résoudre démocratiquement les problèmes de la France en débloquant une situation très compromise

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Alain Sandler

Alain Sandler

Alain SANDLER est né le 9 juin 1939 à Lyon, dans le Rhône. Son Papa artisan tailleur et sa Maman commerçante ont mené une vie de travail tout en étant très attachés à la famille. Un début de vie très perturbée par la guerre, avec un père arrêté par la Gestapo, dirigée à Lyon par Klaus Barbie, qui s’en sort miraculeusement. Des études commerciales arrêtées prématurément et une entrée dans la vie professionnelle à 17 ans. Plusieurs petits boulots puis un départ pour 28 mois de service militaire, dont 16 mois passés dans le Constantinois, pendant le conflit franco-algérien. Au retour les choses sérieuses commencent, il entre comme représentant dans une entreprise de lingerie féminine, 6 ans plus tard il en devient le directeur général. Cette belle aventure dure 20 années pendant lesquelles il traverse un divorce, puis un remariage très heureux. Il est père de deux enfants. Après quelques difficultés avec un associé pas très honnête, il crée une entreprise concurrente, avec son épouse Christiane. Cette nouvelle aventure dure 11 ans. Et là, changement d’orientation à 180 degrés, il crée un cabinet de gestion de patrimoine, qu’il revend 12 ans après, mission accomplie, et prend sa retraite en 2004 à 65 ans. Alain SANDLER s’intéresse alors à la politique, non pas avec des ambitions électorales, mais pour défendre ses convictions citoyennes. Il crée une première association, le Cercle des Citoyens, qui devient le Cercle des Citoyens Français. Il souhaite que cette association soit un lien entre les citoyens, les élus et les médias. Il enrage de voir les citoyens français se laisser manipuler dans un système politique complètement sclérosé et rester inerte, léthargique alors que c’est à eux de réagir et de s’exprimer pour faire bouger la France. Il enrage qu’on lui dise très régulièrement, tes idées sont bonnes, c’est notre système politique qui est mauvais, mais tu vas te heurter à un mur, on ne peut rien faire contre cela. Tous les élus qu’il rencontre lors de dîner-débat qu’il organise, n’émettent que très peu d’objections sur les propositions du Cercle, ce n’est pas pour autant qu’ils agissent. Ils font de l’électoralisme. Quant à la Presse régionale, elle reste muette sur le sujet. Comme Alain est un obstiné, comme la situation du pays ne fait qu’empirer et que les origines du mal ne sont pas traitées, nos gouvernants ne traitant que les conséquences comme s’ils ne savaient pas que les mêmes maux produisent toujours les mêmes effets, il décide, soutenu par son Comité Directeur de changer le nom de son association qui devient : LES RÉSISTANTS. Depuis deux ans, il préparait un ouvrage sur le sujet. Il décide de le faire publier et de lancer une grande pétition nationale en faveur de la démocratie directe et de la réforme de l’article 3 de la Constitution pour faire respecter l’article 1 : la démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. Pourquoi ? Parce qu’on le voit bien, les Français sont de plus en plus défiants à l’égard du personnel politique. Il faut que cela change, il faut faire bouger la France. Alain SANDLER veut contribuer au renouveau de son pays qu’il adore, il dit souvent « c’est le plus beau pays du monde, ne le détruisons pas » Il veut faire du peuple de France d’aujourd’hui, un peuple providentiel. C’EST LE MOMENT OU JAMAIS.