couv-je-crois-en-moi-face
Je-crois-en-moi-4eme-couv

Je crois en moi

Ebook : 4.99 
Livre Broché : 19.90 

Il existe en l’homme le matériel et le spirituel.

UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

– Il existe en l’homme le matériel et le spirituel.

– Il doit avoir conscience que la science n’est qu’une illusion.

– Que l’homme en se connaissant peut faire des prodiges, car il peut commander des milliards de cellules.

– Il existe en l’homme une force, une énergie, une essence qui est contenue dans un corps comme une chrysalide de papillon. Cette essence fait partie de la vie, cette vie est une partie de souffle d’un être éternel, comme l’eau principe fondamental de la vie.

– Nous sommes une goutte d’eau dans l’océan avec un récipient qui est notre corps.

– Il existe le visible humain et l’invisible spirituel.

Dieu est en chacun de nous comme le disent les religions.

Détails du livre

Poids 0.200 kg
Auteur

Philippe Colas

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

ISBN Livre

978-2-36849-098-3

ISBN Ebook

978-2-36849-099-0

Format Livre

344 pages

Les avis lecteurs

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Je crois en moi”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Philippe Colas

Philippe Colas

Né en 1953 dans une petite ville de campagne en France, il n’acceptait pas les contraintes des études, souvent les livres le rebutaient, car durant l’enfance on le forçait à lire. À 14 ans, sa mère âgée de 45 ans présente alors la maladie d’Alzheimer pour finir à l’âge de 69 ans. Son père de profession libérale a dû l’accompagner, vivre la maladie, lui restant toujours fidèle jusqu’au bout. L’adolescence fut difficile avec remise en question de la religion, de Dieu. En 1973, il part avec son frère en Inde. Là, il découvre une autre philosophie de vie, que le matériel est secondaire, que la vie est continue. En 1978, il rencontre une personne lui parlant de fraternité, de symbolique, d’amour. Depuis, il croit en une existence au-delà, confirmé par la thèse de Natchman, née sur l’Homme spirituel. En repartant en 1979 en Inde, il rencontre sa future épouse, apprend les différentes religions et philosophies asiatiques puis se lance quelques années après sur le manuscrit, le sens de la vie et la mort ; les deux étant liés autour d’un créateur, constructeur, architecte. Au fil des années avec la réalité du monde de la médecine et découvrira également le cerveau qui est l’univers intérieur et extérieur. Il découvrira que la vie n’’est qu’une partie du chemin qui continue ; ce n’est qu’une étape que tout Être doit accomplir dans l’esprit et la science.