KIR ROYAL AU CYANURE 1

Kir royal au cyanure

Ebook : 9.99 
Livre Broché : 19.90 

L’inspecteur Derval a quitté sa Bourgogne natale pour des vacances bien méritées en terre provençale. Il y retrouve sa légiste préférée, Laurence, et son vieil ami, expert en bouillabaisse et pastaga, le père François. Mais, à peine arrivé, Derval se trouve confronté à deux meurtres qui vont complètement modifier ses projets. Adieu le farniente et la plage ! Bienvenue à une chasse au meurtrier, assurément amateur du goût d’amande et du délicat arôme du cyanure.

UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

Un peu interloqué, Derval fit ce que la légiste lui demandait et se releva immédiatement.

  • Une odeur d’amande, c’est bien cela ? prononça-t-il doucement, de manière à ne pas être entendu.
  • Tout à fait, confirma Laurence.

— Du cyanure ? Il a été empoisonné !

Page 26 : ligne 6 (un peu interloqué) >>>>>>>>> ligne 11 (empoisonné !)

Oubliées les vacances, oubliées les virées sur les plages ou dans des calanques, oubliées les dures séances de farniente sur les terrasses. Quoique… Toutes ses pensées étaient tournées vers le cadavre d’Albert Pertuis, gisant au beau milieu d’une foule en fête, vivant raccourci de ce que pouvait réserver la vie. Un instant, le maître de cérémonie, le président largement respecté sous les feux des projecteurs, et, brutalement, un verre de champagne plus tard, un être inanimé, mort, rayé définitivement de ce monde.

Page 40 : ligne 3 (oubliées les vacances) >>>>> ligne 9 (de ce monde).

Détails du livre

Auteur

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Les avis lecteurs

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Kir royal au cyanure”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Yves Gillet

Yves Gillet

Depuis toujours amateur de polars, Yves GILLET a choisi de passer de l’autre côté de la plume et d’écrire lui-même les intrigues de ses propres romans policiers. C’est ainsi que l’inspecteur Patrick Derval, dijonnais comme lui, est apparu dans Meurtre au Faubourg-Raines et qu’il revient ici, lors de cette Mortelle Saint-Didier, pour une chasse au meurtrier sur ses terres de Bourgogne. Il accompagne son fin limier sur des affaires variées, mais toujours avec le même goût pour les intrigues bien construites et des enquêtes empreintes de logique, bien servies par les qualités de déduction de son détective. Un véritable adepte des fameuses petites cellules grises.