lac rose 2
lac rose

Le Lac Rose, Itinéraire de Passage

Ebook : 9.99 
Livre Broché : 18.90 

Livre de vie pour tous ceux qui ne savent que faire de leurs douleurs. Ceux qui pensent contrôler chacun de leurs pas, et surtout, ceux qui croient que tout s’arrête à notre dernier souffle.

Un conte pour adultes, un conte bien réel à la rencontre de son âme.

Histoire d’une vie ordinaire pour un passage en lumière, des Passages en Lumière…

Y sont contés des tourments d’ici-bas, et l’au-delà, sujet largement traité, mais qui souvent reste des mots couchés sur papier et imprégnant un mental pensant.

Un livre coloré de dessins posés les yeux fermés, dessins médiumniques. Le papier vit, vibre, et vous emporte rien qu’à les regarder.

C’est à travers eux que l’auteure s’est guérie, qu’elle nous éveille, nous libère et nous invite au voyage près d’un lac rose, entre terre et ciel.

Il était l’heure, elle ne pouvait plus résister, elle a lâché, pour un livre sacré.

Un livre à vivre, une invitation au « faire », faire de sa vie un conte, quoi qu’il arrive.

UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , , Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

« Quand le ciel est rose, c’est qu’il va faire beau demain. »

 Alors moi je regardais le ciel, tous les soirs, en espérant qu’il fasse rose…

 

Une vie, avec des amis, des poèmes, des chansons, des rêves, des songes. Un songe, une nuit. Mes songes de nuit. Ce fut très court, une voix, une question :

« Ça sert à quoi que tu respires, si tu n’es pas toi ? »

 

J’ai ouvert les yeux et ma tête a explosé. Je ne pouvais rien faire si ce n’est revoir le fil de ma vie. Le navire chavire. Il me faut trouver un point d’ancrage, d’amarrage. Ah, ma rage ! Souffle. Respire. Respiration amie, où es-tu ?

Plus de manœuvre possible. C’est ça. Et une histoire, des histoires, pour une vie. Cette vie. Il faut que je coupe avec toutes mes rages. Il faut que je retourne à la source de ces rages, ici-bas et maintenant. Il faut que je respire la lumière, le beau, le clair, pour chasser l’obscur.

« T’y vas ou t’y vas pas ? » semblait-on me dire. Parce qu’on m’en dit des choses. Des choses qui viennent de je ne sais où…

Je prenais un risque. Le risque de me jeter dans la gueule du loup. Ces loups gardiens de la porte des ténèbres, qui nous empêchent de quitter le monde de l’ombre, ce mur de peur. Pourtant, si on passe derrière ce mur, qui est illusion, l’horizon arrive, et l’on se retrouve vers le soleil. Tout ce que l’on touche se transforme en or, on retrouve son âme… Parole de Lune.

« Alors ! T’y vas ou t’y vas pas ? »

 

Ce n’est pas avec des paroles que l’on traverse ce mur. Il faut le faire.

Lune blanche, lune noire. Lame majeure, invitation sur le chemin de nos peurs, pour rendez-vous en Lumière…

J’y vais. Je vais pousser cette porte. Je ne peux plus rester dans cet entre-deux avec ces envies, parfois, de me tirer. Je me dois de m’offrir un second souffle. Il suffit de cette impression d’être à quai, à flotter comme je peux pour ne pas couler et m’enliser. Tirée vers le bas, alors que je sens la Vie m’appeler vers le haut.

Parole d’un ailleurs. Les médecins du ciel m’ont confié leur ordonnance.

 

 

Colère de Dieu m’oblige à sortir de mon lit d’hôpital pour m’exploser les poings contre la porte verrouillée d’une chapelle.

Les chapelles sont fermées à clé maintenant ! Et le prêtre en vacances ! Depuis quand ?!!!

T’es où ? Dieu, réponds-moi ! T’avais pas le droit. Ouvrez cette porte. Il est où ?…

— Il semblait que tu ne croyais plus en moi. Tu te rappelles ? Après le départ de ton amie, tu avais juré de ne plus croire en moi. Je suis heureux de te voir.

Enfin, j’imagine qu’il m’aurait parlé ainsi, s’il existait, s’il avait été là, à côté de moi.

— En toi.

— Quoi en toi ?

— En toi je suis. En toi tu me trouveras après avoir épuré.

— Et pourquoi ? Pour quoi faire ? Pour aller où ?

 

« N’aie pas peur que tout vole en éclats autour de toi,

Tes croyances, tes rêves,

car ainsi tu fais place nette pour ton être authentique.

Ce qui arrive doit être.

Et, tu iras là où tu t’attends d’aller.

Vas-y, on te le répète sans cesse.

Vas-y, fais exploser les dernières résistances.

N’aie pas peur d’aller profond dans tes ressentis.

Explore ce monde en toi qui petit à petit prendra sa place.

Ouvre-lui tes bras pour lui témoigner ton amour,

et ta gratitude.

Tu entres en pleine évolution, en pleine révolution.

N’aie crainte. »

5 sur 5 basé sur 4 votes client
(4 avis client)

Détails du livre

Auteur

Sylvette Lapertot

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

ISBN Livre

978-2-36849-534-6

ISBN Ebook

978-2-36849-535-3

Format Livre

263 pages

Les avis lecteurs
5 sur 5

4 avis pour Le Lac Rose, Itinéraire de Passage

  1. 5 sur 5

    :

    Déjà la page de couverture avec un dessin médiumnique de l’auteur me parle! Tant de douceur, de poésie , de délicatesse et de spiritualité !
    Cela me laisse supposer un Grand Livre! J’ai hâte de le lire!!

  2. 5 sur 5

    :

    Enfin, enfin te voilà. Ce sera le livre de mes vacances en septembre qui va me bouleverser. Je le sais, je le sens déjà.

  3. 5 sur 5

    :

    L’extrait proposé laisse présager une belle découverte d’un cheminement personnel et spirituel. Et aller dans ces territoires inconnus ne peut faire que du bien à l’âme. De plus l’écriture est belle. A découvrir donc très vite pour ma part !

  4. 5 sur 5

    :

    Livre puissant dont chaque ligne m’a rempli de frisson.
    Une écriture et des dessins pleins d’énergie et de douceur.
    A lire sans modération, et à méditer tous au long de la journée.
    Merci, merci.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Sylvette Lapertot

Sylvette Lapertot

L’auteure est née dans le Jura entre lacs et forêts. Elle découvre vite que la vie est un bouquet de pochettes-surprises. Certaines assez atomiques l’ont conduite sur des chemins inconnus, qu’elle n’aurait jamais imaginés, qui l’ont grandie et faite professeur de yoga, guérisseuse et passeuse d’âmes. Elle est bizarre. Elle discute avec un grand-père invisible qu’elle ne connaît pas, et une mouche… Pas de quoi écrire un livre. Pourtant, son âme d’enfant, des âmes d’enfants, des âmes l’ont appelée, des crayons l’ont attrapée, suivis d’un rocher pour s’appuyer dessus. Elle a alors tenté l’aventure.