Daniele_berthaud-Les_ongles_rouge-web-couv-face
Daniele_berthaud-Les_ongles_rouge-web-couv-dos

Les ongles rouges

Ebook : 7.90 
Livre Broché : 18.90 

Voici comment la vie d’une jeune fille de 17 ans peut basculer dans l’horreur et ne retenir de l’histoire que celle d’un homme qui en 1961, dans un moment de pure folie, enleva une fillette et devint L’ENNEMI PUBLIC NUMÉRO UN, recherché par toutes les polices de France.

UGS : N/A Catégorie : Étiquettes : , Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

Voici comment la vie d’une jeune fille de 17 ans peut basculer dans l’horreur et ne retenir de l’histoire que celle d’un homme qui en 1961, dans un moment de pure folie, enleva une fillette et devint L’ENNEMI PUBLIC NUMÉRO UN, recherché par toutes les polices de France. Cet homme était mon père, mon bourreau, mon tortionnaire, celui qui m’a martyrisée, qui a pourri ma vie et mutilé mon enfance. Il finira comme il l’avait décidé : dans la lumière des projecteurs !!!

4.71 sur 5 basé sur 7 votes client
(7 avis client)

Détails du livre

Auteur

Danièle Berthaud

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

ISBN Livre

978-2-36849-416-5

ISBN Ebook

978-2-36849-417-2

Format Livre

201 pages

Les avis lecteurs
4.71 sur 5

7 avis pour Les ongles rouges

  1. 4 sur 5

    :

    L’auteur qui retrace son enfance douloureuse nous offres une biographie incroyable, tant elle est dure et impitoyable. Moi qui ne lis que très rarement , je dois dire que je l’ai dévorée en 3 jours , avec chaque jours plus de compassion pour cette fillette qui n’a vraiment pas eut la vie facile. Je conseille ce bouquin a tous les gourmands de lecture ainsi qu’à ceux, comme moi, qui n’ouvrent pas souvent de livres. Vous ne serez pas déçues .

  2. 5 sur 5

    :

    J’ai lue ce livre en quelques heures et je n’en suit pas encore remise.
    Surtout ne passer pas à côté , c’est poignant.

  3. 5 sur 5

    :

    Bouleversant, j’ai eu du mal à finir me mettant à la place de la petite,
    comment peut-on laisser faire ces monstruosités.
    Magnifiquement écrit.

    Bravo et courage je vous souhaite beaucoup de succès.

  4. 4 sur 5

    :

    J’ai lu ce livre d’un seul jet, avec beaucoup d’intérêt, d’émotions et de révoltes aussi pour cette petite fille martyrisée par son propre père sous le regard indifférent de sa mère. Ce père qui quelques années plus tard portera une affection sans borne . à une petite fille de 8 ans connue en vacances..
    Ce livre est écrit avec un langage de circonstance, avec des mots justes pour retracer la triste réalité d’une enfance détruite.A lire sans attendre….

  5. 5 sur 5

    :

    Danièle, je connais ta souffrance, je connais cette maltraitance. Notre vie présente tant de similitude que c’en est frappant. Certains mettent tout cela dans une parenthèse tel un mur infranchissable et verrouillé et tentent de vivre à côté. Avec le temps ils y parviennent (ou pas) Toi, tu as Tes mots qui tombent comme des couperets, une guillotine, avec la même brutalité et la même rage que celles que tu as subi. L’écrire aura surement libéré de l’espace en toi. Remplis cet espace avec la vie, ta vie.
    Merci pour ton courage, merci petite soeur de coeur

  6. 5 sur 5

    :

    Un livre poignant, une histoire a vous donner froid dans le dos. J’aimerais à penser cette jeune fille devenue femme, mère et je l’espère grand mère vivre enfin heureuse entourée des siens. J’insite bon nombres de lecteurs à lire cet émouvant roman.
    Je vous souhaite beaucoup de succès

  7. 5 sur 5

    :

    comment peut on vivre après, surtout quand on a que 17 ans, la famille peut elle se regarder dans une glace? et la mère ignoble . Superbement bien écrit, on le dévore j’attends le deuxième DANIÈLE… beaucoup de courage.cette histoire mérite d’être adaptée au cinéma .

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Danièle Berthaud

Danièle Berthaud

Du plus loin qu’elle se souvienne, elle revoit cette petite fille apeurée, traumatisée par cet homme, son père. La petite enfant a grandi dans la terreur, battue, insultée, humiliée par cet homme sans pitié qui la détestait au point d’en faire son souffre-douleur. Elle a réussi à grandir jusqu’au jour où son bourreau de père a kidnappé une enfant de huit ans dont il était tombé éperdument amoureux. Il devint ainsi l’ennemi public numéro un. Cette affaire a bouleversé la France entière.