Les-petites-chausettes-rigolotes_couv(1) copie
Les-petites-chausettes-rigolotes_couv(1)

Les petites chaussettes rigolotes

Ebook : 7.90 
Livre Broché : 16.90 

Faustine, une fillette de 5 ans est confiée à son oncle Tim. Inscrite dans un centre de loisirs, dès son arrivée, elle subit les colères, les punitions et les coups de la directrice de celui-ci. Sa tante Florence ignorant les sévices infligés en ajoutera par de multiples humiliations. Martin, le fils d’une voisine cherche avec courage tous les moyens pour sauver Faustine qui se replie sur elle jusqu’au jour où elle découvre qu’elle possède un incroyable don. Martin l’aide à fuguer, mais la tentative échoue et Faustine se retrouve seule, le soir où la terrible tempête Xynthia frappe l’île.

UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

 

Mais Faustine n’écoutait plus le monde, elle n’ouvrait plus les fenêtres. Elle admirait la lune et les étoiles, ne parlait plus bien qu’elle le puisse, ses cordes vocales ayant retrouvé leur fonctionnalité. Monsieur Dolpy et les petites chaussettes l’accompagnaient chaque seconde dans ce refuge. Les jours passèrent où de curieux dialogues s’établissaient dans son esprit. Elle grandit très vite dans sa tête, elle regardait les livres tournant les pages à son gré, inventant le texte qu’elle ne savait pas déchiffrer.

 

Elle sortit de son sac la petite couverture qu’elle étendit, puis elle plaça ses quatre paires de chaussettes et monsieur Dolpy. Puis elle commença une longue conversation.

— Je suis très heureuse d’être ici avec vous, monsieur Dolpy.

— Nous aussi ! Faustine.

— Monsieur Dolpy, j’ai eu très peur de ce grand bruit. Qu’est-ce que c’était ?

— Le vent, une grosse tempête.

— Comme celle d’avant ?

— Laquelle ?

— Tu sais quand mon papa est mort ! 

— C’est la même Faustine.

— Elle veut nous tuer ?

— Non ! Mamie viendra.

— La méchante sorcière doit être en colère.

— Qui est-ce ?

— Tante Florence.

— La tornade l’a envoyée très loin dans le ciel.

— J’ai cru que vous alliez vous envoler vous aussi. Heureusement que Jack était là, il a pu ramener tout le monde à la maison.

— Le vent était très fort. Il s’en est fallu de peu que nous atterrissions sur la lune.

La fillette éclata de rire.

— Où est Jack, Monsieur Dolpy ?

— Parti chercher mamie.

— Pourquoi Florence me battait ?

— C’est une personne méchante.

— Je ne faisais pas de bêtise. J’ai eu très mal. Monsieur Dolpy, pourquoi mes parents sont morts ?

— Je ne sais pas.

Extrait page 21

Martin pencha sa tête sur la sienne. Sa petite main serra la sienne, puis l’étreinte se relâcha, arrachant un cri à Martin. Elle ferma les yeux.

— Grouille, elle est en train de mourir.

— Calme-toi, elle s’est évanouie par la douleur.

— C’est normal ?

— Oui ! Couvre-la, il ne faut pas qu’elle ait froid.

5 sur 5 basé sur 1 vote client
(1 avis client)

Détails du livre

Auteur

Eylliae

ISBN Ebook

979-10-326-0546-2

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

Format Livre

166 pages

ISBN Livre

979-10-326-0047-4

Les avis lecteurs
5 sur 5

1 avis pour Les petites chaussettes rigolotes

  1. 5 sur 5

    :

    Si Carcamor fut une poésie, Doug et Tordu dans la forêt bleue, une aventure qui a ravi ma fille, avec ce livre, j’ai eu du mal a retrouvé la rêveuse. Un livre qui vous remue les tripes. J’ai eu l’impression de vivre le calvaire de cette petite fille adorable. Eylliae tombe dans le réalisme avec une virtuosité que je ne lui connaissais pas. Heureusement qu’elle apporte encore une touche de fantastique avec le don de Faustine. Je conseille ce livre avec un débat en accompagnement. L’implication du jeune voisin pour sauver la fillette serait un sujet pour les collégiens et les lycéens.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Eylliae

Eylliae

Un dessin, une jolie petite frimousse, et les mots esquissent à leur tour une histoire. Elle souhaite surtout à travers ce récit encourager les jeunes à avoir ce devoir salutaire à dénoncer ces cas de détresse. Ainsi pourraient-ils sauver ces petites vies. Son esprit en proie au fantastique a coloré de faits surprenants et amusants une histoire purement fictive menée de pair avec l’achèvement de Titchou. « Faustine, une petite frimousse qui déclenche sans aucun doute l’attachement. Lorsque je contemplais cette petite tête, je l’imaginais réelle, un air coquin, et triste à la fois. »