Eric_Gonzalez-1000_moouches-web-couv-face

Mille milliards de mouches peuvent toutes se tromper

Ebook : 9.99 
Livre Broché : 19.90 

De mémoire d’homme, l’humanité n’avait jamais connu une telle énigme. En juillet 2016, à la veille des jeux Olympiques de Rio, mère nature semble se venger de la folie des hommes. Dans une folle course contre le temps, un homme tentera de comprendre l’inexplicable : la disparition des mers et océans.

UGS : N/A Catégorie : Étiquette : Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

De mémoire d’homme, l’humanité n’avait jamais connu une telle énigme. En juillet 2016, à la veille des jeux Olympiques de Rio, mère nature semble se venger de la folie des hommes. Dans une folle course contre le temps, un homme tentera de comprendre l’inexplicable : la disparition des mers et océans. De Bangkok à Dubai, de San Francisco à Hawaii, de Gibraltar à Washington, chaque être humain vivra cette épreuve à sa façon, mais une chose est sûre : le monde ne sera plus le même.   Site Officiel du Livre : http://www.1000-milliards-de-mouches.fr

Détails du livre

Auteur

Version

,

ISBN Livre

ISBN Ebook

Format Livre

Les avis lecteurs

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mille milliards de mouches peuvent toutes se tromper”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Eric Gonzalez

Eric Gonzalez

Éric Gonzalez est né le vendredi 20 mars 1959 vers 19h00 à Beni-Saf (Algérie). Pied-noir de la dernière génération, c’est en juin 1962 que les événements l’obligent à quitter les bords de sa Méditerranée natale pour rejoindre la France. Coup de pied à la lune ou pied de nez à l’histoire, dans ce thriller d’anticipation, c’est cette même mer Méditerranée qui se retire, provoquant ainsi de nombreux cataclysmes inédits avec, au passage, un hommage revanchard à Manuel Gonzalez, aviateur et aïeul malchanceux, première victime américaine de la Seconde Guerre mondiale le dimanche 7 décembre 1941 à Pearl Harbor.