ame-felee-couv-face

Moi, mon âme est fêlée…Préface de Marc Lavoine

Ebook : 9.99 
Livre Broché : 20.90 

 Le Loup sommeille et guette dans l’ombre…pour se protéger des autres ? Pour assouvir cette cruauté insatiable qui le taraude ? Et les autres, qui sont-ils ? Toute cette famille réunie ou désunie au gré des non-dits, des passions, des haines, sur ce domaine situé sur une petite île du Morbihan, en cette fin de XXème siècle, observée par le biais du journal intime d’un des protagonistes. Et pour élucider les mystères qui s’intensifient, voilà que débarque un couple de gendarmes hors du commun qui va mettre un grand coup de pied dans cette fourmilière.

UGS : N/A Catégories : , , Étiquettes : , Auteur : .
Effacer
Noté 4.89 sur 5 basé sur 9 notations client
(9 avis client)

Détails du livre

Auteur

Version

,

ISBN Ebook

ISBN Livre

Format Livre

Les avis lecteurs

9 avis pour Moi, mon âme est fêlée…Préface de Marc Lavoine

  1. Note 4 sur 5

    Catherine H

    Dans un style enlevé, ce roman policier vous tiendra en haleine. L’intrigue s’accélère au rythme du vent breton. Personnages hauts en couleurs, croqués avec humour, péripéties et meurtres en cascade, on ne lâche plus ce livre. Mais qui est donc l’assassin?

  2. Note 5 sur 5

    Marie-Hélène G

    Du rythme, de l’humour, de la poésie, de l’émotion, dans cette enquête policière menée avec brio ! On retrouve au fil des quelques heures passées sur l’île, des personnages croustillants, savoureux, croqués avec humour et tendresse par Gérard Cadet… auteur qui compte et comptera désormais dans ma bibliothèque ! Vivement la suite ! Merci Monsieur Cadet et merci à l’éditeur pour cette découverte !

  3. Note 5 sur 5

    Briant Annie

    Roman bien construit et original par ses differents points de vue et modes de narration. Personnages atypiques et attachants. C’est un coup de maitre. Vivement la suite!

  4. Note 5 sur 5

    Biaggi

    Un livre tout simplement génial !
    Avec du rebondissement du premier au dernière mot , une histoire prenante et des personnages attachants !!! Je le conseille plutôt 1000 fois qu’une 😉 foncez , achetez lisez appréciez !!

  5. Note 5 sur 5

    lebr1 juju

    Un livre que l’on dévore et dans lequel suspense et humour se mêlent jusqu’à la fin !
    J’ai retrouvé avec joie la chère « patte d’écriture » de mon professeur de français de 6ème, un vrai bonheur; je vais de ce pas m’attaquer à la suite !

  6. Note 5 sur 5

    cornacchia isabelle

    Un voyage en Bretagne, découverte de personnages merveilleux, un suspens que Gérard entretien à merveille. Un livre passionnant difficile à lâcher une fois que l’on est plongé dans l’histoire. Lecture rythmée au grée du journal de Philippe.
    Toujours un réel plaisir de vous lire. Merci Gérard…
    Cordialement Isabelle, votre fidèle lectrice.

  7. Note 5 sur 5

    Sébastien

    Pas toujours facile de prendre le temps de lire, j’ai rencontré Gérard par hasard et son livre m’a redonné le goût de la lecture.
    J’ai tout de suite beaucoup apprécié son style d’écriture, clair sans être simple.
    Etant un grand fan de romans policiers, j’ai retrouvé dans ce dernier une intrigue forte en suspens et en rebondissements dont je n’ai pu que me réjouir.
    Après avoir dévoré ce premier roman en un laps de temps restreint je m’attaque donc au second « Envole-toi, gerfaut ! »
    A lire absolument.

  8. Note 5 sur 5

    Marion Bert

    Quel talent d’auteur …
    Merci â mon professeur de Français préféré, qui nous a tant donné le goût de la littérature, et des belles lettres, de nous régaler d’un ouvrage richissime et de ses suites,..

  9. Note 5 sur 5

    Fab BkL

    Gérard était mon prof en 5e et 4e.
    Outre l’amour du français, il a su de manière assez théâtrale nous faire découvrir les rudiments du latin et du grec, notions souvent imagées par ses souvenirs de voyages. Et quels voyages, car notre prof, avant d’être une « star » de la littérature était une star du petit écran, je lui laisse volontiers compléter ou pas..
    Mais ses talents, nous les percevions très tard dans la semaine, lorsque nos copies recto-verso retranscrivaient tant bien que mal des textes de sa composition. Car oui, Gérard, à la différence de certains collègues ne nous dictait pas un « vulgaire » passage de bouquin, mais toujours un texte amusant de sa création.
    Idem pour les mots à destination de nos parents, dans les carnets de correspondances.

    Tout ce que je te souhaite, c’est qu’un prof d’aujourd’hui utilise tes œuvres pour enrichir la culture de nos petits.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Gérard Cadet

Gérard Cadet

Gérard Cadet vient d’avoir soixante-dix ans et il a terminé son recueil de nouvelles à peu près à temps pour fêter ce non-événement ! Par ailleurs, comme il aime bien varier les plaisirs – comme l’on dit dans Les Contes d’Hoffmann –, il s’est lancé dans l’écriture d’une fausse biographie sous forme d’un vrai roman portant sur l’enfance et l’adolescence de Molière… Tout ceci ne l’empêche pas de se plonger dans l’écoute de toutes les versions des opéras qu’il affectionne, quel qu’en soit le support, et de rêver en écoutant Maria Callas, Offenbach, Jonas Kaufmann, qui sont, pour lui, les baumes réparateurs de toutes les douleurs… Le métier de professeur de lettres modernes a occupé Gérard Cadet à plein temps pendant quarante ans… celui d’écrivain, publié depuis seulement un an, qui lui maintient les neurones en état d’ébullition constante. Quand il a une passion, il ne sait pas agir dans la demi-mesure : il se donne à fond. Cela a été vrai pour le professorat. Et cela l’est également pour son activité d’écrivain : il est l’auteur pour l’instant d’une saga policière (cinq romans sont prévus, dont un recueil de nouvelles) mais dont le style et les ressorts dramatiques débordent un peu du genre, l’humour restant une compagne de jeu littéraire à laquelle il tient énormément. Les titres continuent d’être pris en relation avec la littérature poétique : il y a eu Baudelaire, Heredia, et voici Rimbaud… Parallèlement, il a écrit de nombreux ouvrages romanesques ou théâtraux, sans jamais jusqu’alors les proposer à la publication. Son premier roman édité est paru fin 2015. On n’est pas sérieux quand on a… soixante-dix ans !