pages-volantes-couv-face
pages-volantes-couv-dos

Pages volantes

Ebook : 7.90 
Livre Broché : 18.90 

L’une des voies les plus sûres pouvant permettre à l’autre de visiter notre univers n’est-ce pas la poésie ? C’est ce qui a poussé l’auteur à laisser s’envoler vers vous ces pages précieusement gardées jusqu’à ce jour. Un univers bien particulier où l’amour de la langue de Molière, celui du prochain et de la spiritualité se donnent la main pour donner naissance à ce menu.

Pages volantes est aussi un voyage imaginaire entre deux continents, ou du moins deux pays (Haïti et la France) liés intimement par l’histoire. Une histoire qui, à l’instar d’une pièce musicale, poursuivant sa route dans le temps, a laissé sur son parcours, dans les oreilles les plus sensibles, un refrain que nul ne peut oser oublier. Pour certains, ce dernier est le créole ; et pour d’autres, le français. L’ami poète est souvent tiraillé entre les deux, mais tout naturellement il a compris que, pour que ses pages puissent atteindre le plus de cœurs possible, il fallait faire un choix.

Après avoir interrogé certaines connaissances sur ce qu’elles pensaient de la poésie, l’auteur a vite compris que leur attitude n’était liée qu’à la difficulté du texte. Le manque d’intérêt témoigné par plus d’un n’est pas toujours signe d’un mépris de la poésie. La hantise de devoir prendre son dictionnaire après chaque vers pour en saisir le sens est présente chez beaucoup. Cette œuvre est une nouvelle façon de faire de la poésie : un mélange de clarté, de simplicité et d’un vrai respect de cette belle langue.

UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .
Effacer
Extraits du livre

Extraits du livre

UN POÈME POUR AMI

Un jour j’ai présenté

L’un de mes nouveaux textes

À un homme habitué

À trouver des prétextes,

Après un bref regard

Sur la page imprimée,

Soudain, le grand gaillard

S’est décontenancé.

À voir un érudit

Agir de cette façon,

J’étais un peu surpris :

Encore une leçon !

Et pour anticiper

La grande question,

Il a pu m’expliquer

Sa consternation :

Je n’ai jamais été

Ami des poésies.

Car les mots compliqués

Me mettaient en furie.

Vu que pour chaque vers

Ou phrase, peu importe,

Il faut le dictionnaire

À deux doigts de ma porte,

Je me suis mis à cœur

De poursuivre ma route,

Oubliant la couleur

De vers coûte que coûte.

Notre homme, tout à coup,

De ton a su changer :

D’accord ! Oublions tout,

Laissez-moi essayer !

Et comme un voyageur

Affamé, assoiffé,

Notre étrange lecteur

S’est mis à déguster :

Et un, et deux, et trois…

C’est le monde à l’envers

Enfin ! Pour une fois

Il apprécie des vers !

Quand les épouvantails

S’absentent des écrits,

Sachez que le travail

Ne perd pas de son prix.

 

RETOUR À LA BERGERIE

Oh non, était-ce si difficile

De regagner la bergerie,

En fuyant ces nombreux périls

Qui menaçaient ta pauvre vie ?

Ta main dans celle du bon Berger

Et le cœur plein d’hésitations,

Tu n’arrêtais pas de penser

À la première réunion.

Des pas non cadencés et lourds

Caractérisaient ton allure,

Mais du Maître le grand amour

A cicatrisé tes blessures.

Qui a remarqué ta présence ?
N’étais-tu pas membre du Corps ?

Comment comprendre ce silence

Pareil à celui du dehors ?

A-t-on imaginé qu’un jour

Après une si longue absence

Tu y ferais ce grand retour

Sans craindre les indifférences ?

Ici, c’est Christ qui est le chef,

Malgré tout ce que l’on peut croire.

Et sur les plaintes et les griefs

Lui seul peut donner la victoire.

Assieds-toi parmi les fidèles,

Dans une attitude patiente,

Car le bon Berger de Son ciel

Connaît de ton âme l’attente.

Ne te fais jamais remarquer

Par des efforts vains et charnels,

Revêts en toute humilité

Les vraies armes spirituelles.

Détails du livre

Auteur

Franck DORISTIL

Version

Ebook Téléchargeable, Livre Papier

ISBN Livre

9791032600146

Format Livre

219 pages

ISBN Ebook

979-10-326-0513-4

Les avis lecteurs

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pages volantes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Franck Doristil

Franck Doristil

L'auteur est né dans un pays où le français a toujours été considéré comme sa deuxième langue. Tous ses manuels scolaires, de l'enfantine (aujourd'hui la maternelle) jusqu'à l'université, étaient en français. Pourtant, sa relation avec cette langue n'était pas comme il l'avait espéré, en dépit des règles de grammaire, des mots de vocabulaire et des fablesappris par cœur. Avec de la persévérance, dès son entrée en sixième, il s'est mis à écrire de petits poèmes d'ado dans un cahier qu'il a détruit par la suite. Arrivé en troisième, il a eu le privilège de faire la connaissance d'un professeur de français et de stylistique qui a fait accroître son amour pour la langue. Même avec ses sérieux problèmes de diction à l'époque, il a accepté d'être l'un des personnages d'une des pièces classiques sur lesquelles on travaillait. Un jour, il a écrit un sonnet qu'il a présenté au prof pour avoir son avis. Surpris par l'encouragement que lui prodiguait ce dernier, il a vite compris qu'il fallait continuer d'écrire. Les textes qu'il écrira par la suite (plusieurs centaines) seront en majeure partie mis en musique et interprétés tantôt à la radio, tantôt dans les églises où il était invité. Il lui fallut attendre des années après son immigration dans l'Hexagone pour penser à proposer ses œuvres au public sous cette forme. Bref, pour comprendre vraiment qui est l'auteur, il ne vous reste qu'à vous pencher sur son premier poème. Bonne lecture !