Maïlys Couëllant

Un coup de poker que je n’ai pas regretté !

couv-enfants-infideles1Marc-Henry Solange m’a appelée environ une demi-heure après l’envoi de mon manuscrit, « Enfants d’Infidèles » chez 7 Ecrit. Il s’est présenté, m’a expliqué qu’il venait de recevoir mon manuscrit et m’a demandé si j’avais des questions à poser quant aux contrats que la maison d’édition proposait. Je suis restée bête… J’en avais contacté des maisons d’édition, avant de tomber sur le site de 7 Ecrit, et jusque là, on ne m’avait jamais appelée pour se présenter, pour essayer de m’éclairer sur d’éventuels points obscurs. On ne me répondait que par mail, dans le meilleur des cas, ou alors on se contentait de m’envoyer directement un contrat quand mon manuscrit était reçu au comité de lecture. Bref, cet appel-là m’a presque directement convaincue que j’avais – enfin ! – trouvé une maison d’édition qui valait le coup !

La longue conversation avec Monsieur Solange a achevé de me décider. Parfois, on sent que si on ne tente pas le coup, on ne retombera plus sur une pareille occasion. Un coup de poker que je n’ai pas regretté !

Je n’avais encore que dix-neuf ans lorsque je me suis lancée dans l’aventure. Ma toute première publication ! Elle n’a pas été d’une simplicité enfantine, et si le projet a été mené à terme, c’est grâce au soutien de Marc-Henry Solange, qui a pris sur lui de s’arranger au mieux pour me faciliter les choses.

Merci à toute l’équipe de 7 écrit éditions. Et merci à Marc-Henry Solange, l’auteur et le passionné. Merci beaucoup !