Patrice Henry

Durant plus de 30 ans, il a exercé ce métier de flic à traquer les voyous, dans différents services spécialisés tant en Unités d’investigations qu’en Police Judicaire.

Il a côtoyé des braqueurs, des dealers de came, des trafiquants de toutes sortes, des assassins et des délinquants sexuels. Comme la plupart de ses collègues il a pris des risques et ne savait pas ce qu’était la durée légale du temps de travail. Il n’a pas ou peu vu grandir sa première fille et pourtant Dieu sait qu’il a aimé ce foutu job.

Durant tout ce temps au fil de ses affections, il a appris ce que voulait dire le mot solidarité.

Il n’a jamais fait ce métier pour être aimé mais pour être utile. Il a fait abstraction des coups bas, des critiques, des personnes qui ne pardonnent rien et dont les propos peuvent atteindre au plus profond.

Pourtant aujourd’hui s’il fallait rempiler pour 30 ans, il signerait les yeux fermés.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.